Réseau global de facilitateurs

Les facilitateurs qui font partie du réseau de l’UNESCO sont des experts spécialisés dans le domaine du patrimoine culturel immatériel à travers le monde. Dans l’ensemble, 43 % des facilitateurs viennent d’Afrique, et 40 % sont des femmes. Pour en savoir plus sur nos facilitateurs et leur domaine d’expertise, utiliser l’outil de recherche qui se trouve à droite de votre écran.

Les facilitateurs sont familiers avec les outils et matériels de formation de l’UNESCO qu’ils adaptent au contexte local et qu’ils utilisent dans le cadre de la formation et de la prestation de services de renforcement des capacités tels que l’évaluation des besoins, l’assistance technique et le conseil en matière d’élaboration des politiques au niveau des pays.

La mise à jour des compétences des facilitateurs continue d’être un aspect important du programme de renforcement des capacités de la Convention. Les facilitateurs et les responsables de la culture des Bureaux hors siège de l’UNESCO partagent leurs expériences et livrent leurs recommandations lors des réunions d’évaluation qui se tiennent fréquemment. Des pages dédiées au partage des nouvelles, informations et matériels de formation, sont une source d’assistance supplémentaire.

136 personnes correspondent à votre recherche
FacilitateurAteliersProfil

M. ABDILLAHI Mohamed Ismael

Résidence: Djibouti
Langue(s) de travail:

français, anglais, arabe

Formé lors de l’atelier:

01-2011, Libreville

M. Mohamed Ismael Abdillahi est un économiste qui a débuté sa carrière au Ministère de la culture et de la communication au Djibouti. Il a coordoné différents projets sur l’environnement, la culture et le développement des technologies de l’information et de la communication (TIC) pour les pays en développement.

Pays où vous avez une expérience :

Belgique, Djibouti, Sénégal

M. ABDULLAHI Denja

Résidence: Nigéria
Langue(s) de travail:

anglais

Facilitateur lors de l’atelier:

06-2011, Enugu
07-2012, Abuja
05-2015, Abuja, Nigéria

Formé lors de l’atelier:

01-2011, Harare

M. Denja Abdullahi est diplômé d’une Licence d’anglais et d’une Maîtrise en littérature en langue anglaise. Il a été professeur d’anglais et de littérature à différents niveaux de scolarité au Nigéria. Il a aussi travaillé en tant que journaliste et consultant éditorial pour plusieurs médias. Il est également poète, écrivain, dramaturge et metteur en scène. Il siège à la tête de l’Association des auteurs nigérians et dirige le Conseil national pour les arts et la culture du Nigéria. Il a animé plusieurs ateliers au Nigéria et au Ghana, notamment pour la mise en œuvre de la Convention de 2003.

Pays où vous avez une expérience :

Algérie, Ghana, Nigéria

M. ADANDE Codjovi Etienne (Joseph)

Résidence: Bénin
Langue(s) de travail:

Formé lors de l’atelier:

01-2011, Libreville

M. Joseph Etienne Codjovi Adande est professeur, spécialiste dans les domaines de l’histoire de l’art et de l’archéologie. Il a également contribué à l’élaboration de plusieurs projets sur l’histoire de l’art en Afrique.

Pays où vous avez une expérience :

Bénin

Mme ADEGBIDI Victoire

Résidence: Bénin
Langue(s) de travail:

français

Formé lors de l’atelier:

04-2012, Porto-Novo

Pays où vous avez une expérience :

Bénin

Mme ADRA Najwa

Résidence: -
Langue(s) de travail:

français, anglais, arabe

Formé lors de l’atelier:

04-2011, Abou Dhabi

Mme Najwa Adra, actuellement chercheuse à l’Académie autrichienne des sciences, est une anthropologue possédant plus de 20 ans d’expérience dans la documentation du patrimoine immatériel et des méthodes d’ethnographie participative. Elle a utilisé le patrimoine immatériel pour améliorer la durabilité des projets de développement. En 2000, elle a piloté le projet très réussi d’Alphabétisation par la poésie / patrimoine au Yémen. Elle termine actuellement un livre sur le patrimoine tribal au Yémen.

Pays où vous avez une expérience :

Qatar, Yémen

Mme AGBAKA Bandine

Résidence: Bénin
Langue(s) de travail:

français

Formé lors de l’atelier:

04-2012, Porto-Novo

Pays où vous avez une expérience :

Bénin

Mme AGUEH Thérèse Marie

Résidence: Bénin
Langue(s) de travail:

français

Facilitateur lors de l’atelier:

11-2012, Porto-Novo

Formé lors de l’atelier:

04-2012, Porto-Novo

Pays où vous avez une expérience :

Bénin

Mme AIKAWA-FAURE Noriko

Résidence: Japon
Langue(s) de travail:

français, anglais

Facilitateur lors de l’atelier:

05-2012, Port Moresby
05-2012, Oulan-Bator
10-2012, Goroka
11-2012, Oulan-Bator
02-2012, Apia
02-2013, Apia
05-2013, Oulan-Bator
10-2013, Savaii Island
05-2014, Mandalay
10-2014, Nyaung Shwe
09-2015, Taunggyi
10-2015, Oulan-Bator
11-2015, Apia
09-2016, Apia
05-2016, Oulan-Bator
05-2018, Dacca

Formé lors de l’atelier:

04-2011, Abou Dhabi

Mme Noriko Aikawa-Faure, est aujourd’hui la représentante du Comité consultatif d’IRCI (Centre C-2 relatif au PCI au Japon) ainsi que membre du Comité consultatif pour CRIHAP (Centre C-2 relatif au PCI en Chine). Elle a développé le programme du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO et suivi, en tant que cheffe et directrice, le processus d’adoption de la Convention pour le patrimoine immatériel. Après son départ à la retraite, elle a travaillé en tant que conseillère à la section de la Culture de l’UNESCO et comme professeure au Japon, à l’Université KUIS (études culturelles). En tant que conseillère pour le PCI à l’agence des Affaires culturelles, elle a aussi assisté le gouvernement japonais dans son processus d’élaboration des candidatures relatives au PCI. Elle a également pris part à l’évaluation des candidatures en tant que membre et rapporteuse de l’Organe subsidiaire de la huitième session du Comité intergouvernemental. Elle a, par conséquent, une expérience importante en matière d’élaboration et d’évaluation des candidatures.

Pays où vous avez une expérience :

Hongrie, Iran (République islamique d’), Mongolie, Myanmar, Ouzbékistan, Papouasie-Nouvelle-Guinée, Pérou, Samoa, Viet Nam

M. AKSUNGUR Umut

Résidence: Turquie
Langue(s) de travail:

Formé lors de l’atelier:

03-2011, Sofia

M. Umut Askungur travaille actuellement pour le Ministère de la culture et du tourisme en Turquie en tant que spécialiste du patrimoine culturel immatériel. Il est commissaire chargé de l’inventaire de la région de Marmara. Il a été membre de l’Organe subsidiaire chargé de l’examen des candidatures pour la Liste représentative en 2009 et 2010.

Mme AMBOUROUE AVARO Anne

Résidence: Bénin
Langue(s) de travail:

français

Formé lors de l’atelier:

04-2012, Porto-Novo

Pays où vous avez une expérience :

Bénin

M. ANAMI Silverse

Résidence: Kenya
Langue(s) de travail:

anglais

Facilitateur lors de l’atelier:

06-2011, Enugu
11-2012, Nairobi
12-2012, Bagamoyo
02-2017, Niger State
11-2016, Etat d’Oyo
10-2016, Etat de Cross River

Formé lors de l’atelier:

01-2011, Harare

M. Silverse Lisamula Anami est ethnomusicologue, doté d’une longue expérience de travail avec les communautés. Il a exercé des fonctions d’éducateur, chef des arts du spectacle et directeur de la culture au Kenya. Il a participé à la négociation de la Convention du patrimoine culturel immatériel et contribue à sa mise en œuvre en tant qu’examinateur, facilitateur, praticien et membre du Comité.

Pays où vous avez une expérience :

Kenya

Mme ANDRIANOPOULOU Panayiota

Résidence: -
Langue(s) de travail:

français, anglais, espagnol, grec

Facilitateur lors de l’atelier:

09-2012, Sofia
09-2018, Sofia
05-2018, Sarajevo

Formé lors de l’atelier:

03-2011, Sofia
09-2017, Sofia

Mme Panagiota Andrianopoulou a étudié l’archéologie à l’Université d’Athènes (de 1991 à 1995) et poursuivi des études en ethnologie entre l’EHESS à Paris et l’Université d’Athènes. Ses domaines d’intérêt sont les pratiques sociales et les festivités dans le nord de la Grèce transfrontalière et la fonction sociale de la danse traditionnelle dans le cadre urbain et rural. Elle a effectué des présentations lors de conférences concernant le patrimoine, la culture urbaine et les pratiques sociales. Elle a travaillé en tant qu’assistante scientifique et curatrice au musée Juif de Grèce (de 1998 à 2002) et a participé à de nombreux projets de recherche du Centre du folklore grec, de la Fondation nationale pour la recherche et d’autres institutions scientifiques concernées. Elle travaille depuis 2006 au ministère Hellénique de la Culture et du tourisme, notamment sur la sensibilisation des publics au patrimoine culturel matériel et immatériel et sur les mesures de sauvegarde. À partir de 2014, à la direction du Département du patrimoine mobilier moderne, elle commença à considérer le patrimoine comme un élément cohérent doté de valeurs matérielles et immatérielles. Depuis 2011, elle a animé des ateliers de renforcement des capacités dans les pays suivants : Bulgarie, Kosovo, Roumanie, Croatie, Ouzbékistan, la Réunion, Bosnie-Herzégovine. Elle a récemment coordonné la 12ème Réunion annuelle du réseau régional d’experts d’Europe du Sud-Est (en octobre 2018 à Ljubliana, en Slovénie). Elle est, depuis février 2018, la responsable du Département des collections, de la recherche et de la documentation de l’art populaire ainsi que directrice adjointe du musée national de la Culture moderne grecque, chargée de la documentation scientifique du nouveau projet muséologique et de l’interrelation entre musée et communautés.

Pays où vous avez une expérience :

Bosnie-Herzégovine, Bulgarie, Croatie, Grèce, Ouzbékistan, Roumanie

Mme ANG Ming Chee

Résidence: -
Langue(s) de travail:

anglais, japonais, chinois, arabe, malais

ANG Ming Chee, politologue, est la directrice générale de George Town World Heritage Incorporated. Spécialisée dans la mobilisation des ressources et la formulation des politiques, Ang a intégré la gestion des sites du patrimoine mondial aux principes de patrimoine culturel immatériel, de tourisme durable, d’agenda vert et de gestion des risques de catastrophe, afin de traiter les problèmes et les défis en fonction du contexte local. ANG fournit des contributions sur des sujets liés au patrimoine aux comités gouvernementaux et panels techniques. Elle a mené plus de 100 projets et programmes en lien avec le patrimoine culturel à travers le principe de partenariat populaire, professionnel et le public. Elle a démontré une grande expérience dans la transformation d’idées en stratégies pragmatiques grâce à des méthodologies scientifiques et à l’adaptation organique à la culture local.

Pays où vous avez une expérience :

Chine, Malaisie, Singapour, Suède, Thaïlande

Mme ANGOUE Claudine-Augée

Résidence: Gabon
Langue(s) de travail:

français

Facilitateur lors de l’atelier:

09-2011, Libreville
10-2011, Bamako
06-2012, Lambaréné, Koula-Moutou, Mouila et Oyem
05-2013, Les Cayes
05-2013, Cap Haïtien
09-2013, Porto-Novo
11-2014, Niamey
05-2018, Libreville

Formé lors de l’atelier:

01-2011, Libreville

Mme Claudine-Augée Angoué est anthropologue, professeur au département de sociologie de l’Université Omar-Bongo du Gabon. De 2004 à 2007, elle était conseillère technique auprès du Ministère de la culture, des arts et de l’enseignement populaire et a participé en tant que déléguée du Gabon aux sessions du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Pays où vous avez une expérience :

France, Gabon

M. ANSANO Richenel

Résidence: -
Langue(s) de travail:

-, français, anglais, espagnol, japonais, russe, néerlandais, afrikaans, inupiak, papiamento

Richenel Ansano est anthropologue et guérisseur. Il est consultant, facilitateur et conseiller pour la mise en oeuvre de la Convention de 2003. Il est le précédent directeur du NAAM, l’institut National Archaeological and Anthropological Memory Management à Curaçao. Le NAAM est une ONG accréditée par la Convention de 2003 qui a pour mandat de mettre en œuvre la Convention à Curaçao. Il est membre du comité du réseau du patrimoine culturel immatériel de l’Association of Critical Heritage Studies, et secrétaire du mécanisme de collaboration sur le patrimoine culturel immatériel dans les îles des Caraïbes néerlandaises. M. Ansano a élaboré et contribué à mettre en place des matériels de renforcement des capacités du patrimoine culturel immatériel pour Curaçao et Aruba et a formé les membres de la communauté et des ONG à la mise en œuvre et aux pratiques d’inventaires. Il a également été consultant sur le patrimoine culturel immatériel et la politique culturelle en Jamaïque.

Pays où vous avez une expérience :

Aruba, Curaçao, Jamaïque, Népal, Pays-Bas, République de Corée, Saint-Martin (partie néerlandaise), Suriname, Vanuatu

Mme ARSLAN Saruul

Résidence: Mongolie
Langue(s) de travail:

M. AYOUB Abderrahman

Résidence: Tunisie
Langue(s) de travail:

français, anglais, arabe

Facilitateur lors de l’atelier:

09-2012, Le Caire

Formé lors de l’atelier:

04-2011, Abou Dhabi

M. Abderrahman Ayoub est chercheur, membre de l’Institut National du Patrimoine (Tunisie), sous-directeur chargé du patrimoine culturel immatériel jusqu’en 2012. Il est Titulaire d’un doctorat linguistique, il a réalisé plusieurs travaux sur recherches depuis de nombreuses années sur la littérature orale, l’ethnographie et les traditions populaires en Tunisie, quelques pays du Maghreb et du Monde arabe. Auteur de nombreuses publications, notamment sur l’épopée arabe, La Geste des Banâ Hilâl, les jeux traditionnels en Tunisie (il est le fondateur du thésaurus des jeux du patrimoine), et le patrimoine culturel immatériel. Il est l’auteur du Guide du Gestionnaire des Trésors Humains vivants (publié par Unesco-Bureau de Rabat, ISESCO et IMRS, 2006-7) et du Guide du patrimoine culturel immatériel (ISESCO, 2010-2011 s. p.). En 2009 il modère des ateliers de formation à Sharja (Émirats Arabes Unis) et Amman (Jordanie) sur la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

Pays où vous avez une expérience :

Algérie, Égypte, Émirats arabes unis, États-Unis d’Amérique, France, Gabon, Jordanie, Libye, Soudan, Tunisie

Mme BAK Sang Mee

Résidence: République de Corée
Langue(s) de travail:

anglais, coréen