Le réseau des chaires UNESCO et des réseaux UNITWIN est un réseau d’universités du monde entier qui soutient le travail de l’UNESCO. Les chaires et les réseaux UNITWIN sont des exemples importants de mise en réseau de l’enseignement supérieur. Ils rassemblent des partenaires du monde universitaire, de la société civile, des communautés et des décideurs politiques tout en promouvant la coopération nord-sud et sud-sud.

Les chaires et les réseaux consacrés au patrimoine vivant contribuent à la formation des futurs planificateurs, gestionnaires et décideurs dans le domaine de la sauvegarde du patrimoine vivant. Ils contribuent à approfondir la réflexion sur le sujet et fournissent des connaissances et des conseils du monde universitaire sur la mise en œuvre de la Convention aux niveaux national et international.

Il existe à ce jour 18 chaires UNESCO et réseaux UNITWIN liés à la sauvegarde du patrimoine vivant et à la Convention de 2003 dans différentes régions du monde. Leurs domaines d’action comprennent la conduite de recherches et de séminaires sur le patrimoine culturel immatériel, l’élaboration de codes d’éthique en matière de sauvegarde, la sensibilisation au patrimoine culturel immatériel et à son importance, l’étude et la sensibilisation à la contribution de la sauvegarde du patrimoine vivant au développement durable, et bien d’autres choses encore.



A procession walks through a rural area to perform Ayako-odori En savoir plus sur l’élément
© Agency for Cultural Affairs, Japan, 2021




Chaire UNESCO “Ashiq Shamshir” sur le patrimoine musical folklorique et les traditions du conte

La Chaire UNESCO “Ashiq Shamshir” sur le patrimoine de la musique folklorique et les traditions du conte est hébergée à l’Institut du folklore de l’Académie nationale des sciences d’Azerbaïdjan (ANAS). Elle a été créée en 2020. Ses principaux objectifs sont de promouvoir la compréhension de la transmission des pratiques musicales et des traditions narratives parmi les jeunes et les communautés, et d’encourager la mise en réseau et la collaboration entre les chercheurs et les institutions dans les domaines liés à la musique en tant que patrimoine vivant. Grâce à une approche multidisciplinaire, elle contribue à l’amélioration et à la diffusion des bonnes pratiques liées aux expressions orales et aux arts du spectacle.

  • Année de création : 2020
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Mukhtar Imanov, ANAS Institute of Folklore, Azerbaijan
  • Voir le site web
UNESCO “Ashiq Shamshir” Chair in Folk Music Heritage and Storytelling Traditions (ANAS)



Chaire UNESCO d’anthropologie des musiques traditionnelles : Représentation et repositionnement du patrimoine culturel immatériel

La chaire vise à cartographier et à réévaluer le domaine du patrimoine culturel immatériel en mettant l’accent sur la musique traditionnelle. Elle entend faire progresser la recherche multidisciplinaire, l’analyse, la politique et la narration stratégique concernant la musique en tant que patrimoine vivant grâce à trois objectifs principaux : mettre en valeur le domaine de la représentation du patrimoine musical en faisant la distinction entre la culture réellement vécue et la tradition inventée ; sauvegarder les pratiques culturelles de longue date et la musique traditionnelle en particulier contre les politiques culturelles de l’État et proposer un nouvel équilibre entre le patrimoine musical et la gestion institutionnelle de la culture traditionnelle.

  • Année de création : 2023
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Pavlos Kavouras, National and Kapodistrian University of Athens, Greece
  • Voir le site web



Chaire UNESCO sur les études appliquées du patrimoine culturel immatériel

La Chaire UNESCO sur les études appliquées du patrimoine culturel immatériel forme les étudiants à travailler dans le domaine dynamique du patrimoine culturel immatériel, mène des recherches pour trouver de nouveaux résultats/interprétations et incite les acteurs du domaine à partager leur expérience tout en tirant profit des échanges scientifiques les plus récents. Les thèmes abordés par la chaire comprennent l’action communautaire, la propriété, les moyens de subsistance, la culture alimentaire, les petites entreprises, le tourisme, les établissements ruraux, les pratiques durables sur le plan environnemental et la médecine traditionnelle.

  • Année de création : 2019
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Kristin Kuutma, University of Tartu, Estonia
  • Voir le site web



Chaire UNESCO sur le carnaval et le patrimoine

L’objectif de la Chaire UNESCO sur le carnaval et le patrimoine est de promouvoir un système intégré de recherche, de formation, d’information et de documentation concernant les inventaires et les techniques de sauvegarde du carnaval en tant que patrimoine culturel immatériel. Elle facilite la collaboration entre des chercheurs et des enseignants de haut niveau et de renommée internationale de l’université et d’autres institutions en Uruguay, en Amérique latine et dans les Caraïbes, ainsi que dans d’autres régions du monde. Plus précisément, il vise à systématiser la recherche sur le carnaval et le patrimoine dans une perspective interdisciplinaire, à étudier l’impact économique et sociologique du carnaval, à concevoir des politiques publiques et à favoriser le renforcement des capacités et la mise en réseau.

  • Année de création : 2012
  • Titulaire de la Chaire : Mr. Rodrigo Anim, Universidad de la República, Montevideo, Uruguay



Chaire UNESCO sur les études critiques du patrimoine et la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

La Chaire UNESCO sur les études critiques du patrimoine et la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel est hébergée à la Vrije Universiteit Brussel (VIB). Elle explore les effets de la mise en œuvre de la Convention de 2003 et de ses directives opérationnelles en s’appuyant sur le mouvement mondial des études critiques du patrimoine. Il vise à promouvoir le développement durable en termes d’écologie, d’économie, de questions sociales et de culture, par le biais du patrimoine culturel et de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en particulier. Il contribue à l’évaluation et au recadrage des instruments normatifs de l’UNESCO et à l’établissement de liens entre la science, les politiques inclusives et la société.

  • Année de création : 2014
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Marc Jacobs, Vrije Universiteit Brussel, Belgium
  • Voir le site web



Chaire UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel et le droit comparé

La Chaire UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel et le droit comparé vise à étudier les principaux instruments juridiques et les exemples les plus significatifs de protection juridique du patrimoine culturel immatériel à l’aide d’analyses multidisciplinaires et comparatives axées sur les pays de la Méditerranée et de l’Amérique latine. Elle vise à sensibiliser le monde universitaire et les institutions publiques au patrimoine vivant, à consolider une dynamique vertueuse entre le Nord et le Sud et à stimuler le partage de bonnes pratiques pour la réalisation des objectifs de développement durable.

  • Année de création : 2019
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Pier Luigi Petrillo, University of Rome Unitelma Sapienza, Rome, Italy
  • Voir le site web



Chaire UNESCO-UNITWIN sur le patrimoine culturel immatériel et la diversité Culturelle

La Chaire UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel et la diversité culturelle développe des concepts et des méthodologies pour établir des inventaires et des techniques de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel au sein des communautés locales dans des contextes sociaux culturellement diversifiés. Cela inclut des études de terrain, le développement de méthodologies et le renforcement des capacités des chercheurs. Les progrès réalisés dans le développement de ces méthodologies et stratégies sont diffusés et discutés en coopération avec des institutions nationales, des centres universitaires et des réseaux internationaux, en particulier dans les pays en développement. Des stratégies spécifiques sont également développées et discutées avec d’autres fondations culturelles, ONG et organisations du secteur privé.

  • Année de création : 2011
  • Titulaire de la Chaire : Dr. Cristina Amescua Chávez, Universidad Nacional Autónoma de México (UNAM), Mexico
  • Voir le site web



Chaire UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel dans l’éducation formelle et informelle

La Chaire UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel dans l’éducation formelle et informelle promeut le partage des connaissances dans le domaine du patrimoine culturel immatériel dans l’éducation, en se concentrant sur les chercheurs, les étudiants et les autorités locales. Seule chaire UNESCO dans le domaine du patrimoine culturel immatériel en Türkiye, elle s’efforce de définir l’agenda des activités conceptuelles et appliquées, notamment en apportant un soutien académique à la planification et à l’exécution des activités, ou en contribuant à la transmission intergénérationnelle des connaissances et des compétences par le biais d’activités et d’ateliers pratiques organisés conjointement.

  • Année de création : 2017
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Ahmet Erman Aral, Ankara Hacı Bayram Veli University, Ankara, Türkiye



Chaire UNESCO sur les politiques et le droit du patrimoine culturel immatériel

La Chaire UNESCO sur la politique et le droit du patrimoine culturel immatériel vise à développer des cours de troisième cycle et des projets de recherche qui explorent la mise en œuvre de la Convention de l’UNESCO de 2003 dans le cadre de la coopération internationale ainsi qu’au niveau national dans divers pays. Elle se concentre sur l’analyse des expériences, des défis et des solutions pour relier les différents domaines de l’élaboration des politiques et de la législation en relation avec le patrimoine vivant.

  • Année de création : 2017
  • Titulaire de la Chaire : Dr. Anita Vaivade, The Latvian Academy of Culture, Riga, Latvia
  • Voir le site web



Chaire UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel et le développement durable

La Chaire UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel et le développement durable de l’Université CY Cergy Paris étudie le pouvoir performatif de l’association du développement durable et du patrimoine culturel immatériel. D’une part, elle explore comment le patrimoine vivant peut, ou ne peut pas, promouvoir des modèles économiques et sociaux plus équitables et des façons plus responsables d’interagir avec l’environnement. D’autre part, elle examine comment les objectifs de durabilité transforment nos façons d’imaginer la transmission culturelle et d’attribuer une valeur patrimoniale aux pratiques, représentations, expressions, connaissances et savoir-faire. La chaire vise à comprendre ce que le patrimoine vivant fait au développement durable et, inversement, ce que le développement durable fait au patrimoine vivant.

  • Année de création : 2021
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Bortolotto, CY Cergy Paris Université, France
  • Voir le site web



Chaire UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel et les savoir-faire traditionnels : Relier les patrimoines

La Chaire UNESCO sur le patrimoine culturel immatériel et les savoir-faire traditionnels : Relier les patrimoines encourage la protection et la conservation du patrimoine sous toutes ses formes - matériel et immatériel, culturel et naturel, mobilier et immobilier - et vise à renforcer la conservation du patrimoine et le développement des capacités, en particulier en Afrique, dans les petits États insulaires en développement (PEID) et les pays les moins avancés (PMA), mais aussi dans la région méditerranéenne. Il s’efforce d’obtenir des résultats conformes aux objectifs de l’UNESCO : parvenir à une approche coordonnée des différentes dimensions de la protection et de la sauvegarde du patrimoine et les améliorer, en s’inspirant des objectifs de développement durable.

  • Année de création : 2013
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Maria Filomena Gonçalves, University of Évora, Portugal
  • Voir le site web



Chaire UNESCO sur le patrimoine vivant et le développement Communautaire

La chaire UNESCO sur le patrimoine vivant et le développement communautaire vise à promouvoir un système intégré de recherche, d’enseignement et de formation, ainsi que l’engagement communautaire et la communication. Elle facilite la collaboration entre des chercheurs et des enseignants de haut niveau et de renommée internationale de l’université de Fudan et d’autres institutions du pays, ainsi que de la région et d’autres régions du monde. Il vise spécifiquement à améliorer la compréhension, la protection et l’utilisation créative du patrimoine vivant pour le développement communautaire, en garantissant une éducation au patrimoine inclusive et équitable et des opportunités d’apprentissage pour les membres de la communauté dans les zones les moins développées de Chine et d’autres pays en voie de développement.

  • Année de création : 2022
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Xiaofan Du, Fudan University, Shanghai, China



Chaire UNESCO du patrimoine vivant et les moyens de subsistance viables

La Chaire UNESCO du patrimoine vivant et les moyens de subsistance viables est hébergée à l’Université de la Colombie-Britannique (UNBC). Elle promeut un système intégré de recherche, d’enseignement et de formation, d’engagement communautaire et de communication dans le domaine du patrimoine vivant et des moyens de subsistance issus du patrimoine culturel immatériel. Elle vise à faciliter la collaboration entre les organisations travaillant dans le domaine du PCI et les chercheurs et praticiens de renommée internationale au Canada et dans le monde entier. L’objectif principal de la chaire est de catalyser le besoin de reconnaissance du PCI et de mettre en œuvre les recommandations formulées par ses organisations partenaires, y compris les communautés autochtones, ainsi que de répondre aux recommandations formulées par la Commission royale sur les peuples autochtones (CRPA) et les appels à l’action de Vérité et Réconciliation.

  • Année de création : 2022
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Agnieszka Pawlowska-Mainville, Prof. Kristin Catherwood, University of Northern British Columbia, Canada
  • Voir le site web



Chaire UNESCO d’études musicales transculturelles

La chaire UNESCO d’études musicales transculturelles (TMS) est consacrée à la musique et à son étude dans une perspective d’études culturelles. La musique en tant que patrimoine culturel vivant et immatériel, tel que défini par l’UNESCO, fait ici pour la première fois partie intégrante de l’orientation professionnelle d’une chaire de musicologie. La chaire étudie la création musicale et sa réception dans un contexte social et culturel plus large. La recherche musicale, qui s’oriente vers la théorie culturelle et l’anthropologie, s’intéresse non seulement à la documentation, à l’analyse et à la médiation, mais aussi à des approches résolument orientées vers l’application et basées sur des projets internationaux de recherche et d’échange.

  • Année de création : 2016
  • Titulaire de la Chaire : Dr. Tiago de Oliveira Pinto, University of Music Franz Liszt Weimar, Germany
  • Voir le site web



Chaire UNESCO sur la transmission de la culture des peuples premiers pour favoriser le bien-être et l’autonomisation

La Chaire UNESCO pour la transmission de la culture des Premiers Peuples pour favoriser le bien-être et l’autonomisation est un projet de l’Université du Québec à Chicoutimi, au Canada. Sa mission est de promouvoir et de participer à un système intégré de recherche, de formation, de transfert de connaissances et de documentation dans les domaines de l’éducation, du bien-être et de la culture des Premières nations et des Inuits. Il facilite la collaboration entre les experts culturels, les détenteurs de savoirs autochtones et les chercheurs de haut niveau des universités et des établissements d’enseignement supérieur du Québec, du Canada, des Amériques et du monde entier.

  • Année de création : 2018
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Elisabeth Kaine, Université du Québec à Chicoutimi, Canada
  • Voir le site web



Chaire UNESCO sur l’artisanat traditionnel mondial : Héritage et innovation

La Chaire UNESCO sur l’artisanat traditionnel mondial : Héritage et innovation vise à devenir un centre d’échange et de coopération universitaire internationale dans le domaine de l’artisanat traditionnel, à renforcer les compétences entrepreneuriales des héritiers de l’artisanat traditionnel par le biais de programmes de formation spécialisés, à créer une base de données des héritiers et des promoteurs de l’artisanat traditionnel et à promouvoir les valeurs liées à l’artisanat traditionnel par le biais de programmes éducatifs.

  • Année de création : 2022
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Chen Ping, Prof. Wang Zhong, Jinan University, Guangzhou, China



Réseau UNITWIN sur le patrimoine culturel immatériel en Amérique latine et dans les Caraïbes

Le réseau UNITWIN sur le patrimoine culturel immatériel en Amérique latine et dans les Caraïbes vise à promouvoir un ensemble d’activités intégrées de recherche, de formation, d’information et de documentation dans le cadre de la Convention de 2003. Il s’agit notamment de développer des programmes d’études et des recherches universitaires qui contribuent à sensibiliser à l’importance du patrimoine culturel immatériel et à sa sauvegarde, à créer des espaces de formation et à renforcer les connaissances des acteurs, des institutions gouvernementales, de la société civile et des communautés qui œuvrent à la sauvegarde du patrimoine vivant dans la région de l’Amérique latine et des Caraïbes.

  • Année de création : 2022
  • Titulaire de la Chaire : Dr. Leticia Marrone, Universidad Nacional de Avellaneda, Buenos Aires, Argentina
  • Universités en réseau : Universidad Nacional de Avellaneda (Argentina), Universidad Nacional de Rosario (Argentina), Universidad Nacional de Asunción (Paraguay), Universidad de la República (Uruguay)
  • Voir le site web



Réseau UNITWIN sur la Bantuphonie : Langues en danger, savoirs endogènes et biodiversité

Le réseau UNITWIN sur la Bantuphonie : Langues en danger, savoirs endogènes et biodiversité vise à promouvoir et à sauvegarder le patrimoine immatériel bantou. Pour ce faire, il met en commun les connaissances développées dans différents pays sur les langues et cultures bantoues pour proposer des formations en Afrique centrale visant à sauvegarder le patrimoine culturel immatériel associé aux langues bantoues. Il propose des outils pratiques pour aider à la sauvegarde de ce patrimoine et à la préservation de la biodiversité, forme des spécialistes de la médiation interculturelle et du patrimoine bantou et soutient la mobilité des étudiants, l’échange et la diffusion des connaissances.

  • Année de création : 2018
  • Titulaire de la Chaire : Prof. Patrick Mouguiama-Daouda, Université Omar Bongo, Gabon
  • Universités en réseau : Université Omar Bongo (Gabon), Marien-Ngouabi University (Republic of the Coongo), University of Yaoundé I (Cameroon), Université Lumière Lyon 2 (France)
  • Voir le site web




Voir égalément :


L’UNESCO prévoit de poursuivre ce travail. Pour plus d’informations, veuillez contacter ICH-capacity@unesco.org

Top