Renforcement des capacités du Suriname et des îles néerlandaises des Caraïbes pour la mise en œuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel

  • Budget du projet :
    • 616 025 US$
  • Source :
    • Contribution affectée à une fin spécifique des Pays Bas au Fonds
  • Dates de mise en œuvre :
    • 01/05/2014 - 31/12/2018
  • Documents :
    • Rapport final phase III (12-2018): anglais
    • Rapport d’avancement (11-2014): anglais
    • Rapport d’avancement (11-2015): anglais
    • Rapport d’avancement phase I (08-2016): anglais
    • Rapport d’avancement phase II (10-2017): anglais
    • Video presentation of the project: anglais

Pays bénéficiaire(s) : Aruba, Curaçao, Saint-Martin (partie néerlandaise), Suriname

Résumé :

Le projet avait pour objectif de renforcer les capacités nationales du Suriname et des îles néerlandaises des Caraïbes afin d’assurer une sauvegarde efficace du patrimoine culturel immatériel (PCI). Dans le cadre de ce projet, une consultation nationale sur le statut du PCI s’est tenue à Bonaire, Curaçao, Saba, Saint-Eustache, Saint-Martin et au Suriname, ainsi que des ateliers de formation sur la mise en œuvre de la Convention de 2003, la réalisation d’inventaires du PCI avec la participation des communautés, les plans de sauvegarde, l’assistance internationale et les processus d’inscription. Des exercices d’inventaire sur le terrain ont par ailleurs été menés à Aruba, Bonaire, Saint-Eustache, Saint-Martin et au Suriname.

Un noyau dur composé de représentants des autorités nationales, de la société civile et des communautés concernées pour chacune des sept îles a ainsi pu être formé et bénéficie maintenant de connaissances et compétences approfondies liées à la Convention et à la sauvegarde du PCI. De même, les territoires ont reconnu l’importance de développer les inventaires nationaux de leur PCI et ont pris des mesures en ce sens. En outre, au cours du projet, le Curaçao a co-ratifié la Convention en qualité de territoire semi-autonome du Royaume des Pays-Bas, rejoignant ainsi Saint-Martin (2015). Le Suriname a aussi commencé les démarches pour ratifier la Convention.
Ce projet a par ailleurs constitué une bonne opportunité d’encourager les relations et la coopération sous-régionales dans le domaine de la sauvegarde du PCI.

Nouvelles et activités :

01/05/2014 - 01/03/2019 – Le renforcement des capacités nationales pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel dans huit pays d’Afrique et de la région arabe : évaluer les besoin et développer des propositions de projet03/07/2017 - 31/12/2018 – Soutien à l'élaboration d'une stratégie de sauvegarde et de valorisation des savoirs et des savoir-faire lié à l'artisanat au Maroc

Top