Les îles néerlandaises des Caraïbes se mobilisent pour l'inventaire de leur patrimoine vivant

[alt]

Après une première formation conjointe sur la mise en œuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, des représentants des îles néerlandaises des Caraïbes (Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba, Saint Eustache et Saint Martin) franchissent une étape significative dans la mise en œuvre d’une stratégie coordonnée pour sauvegarder leur patrimoine vivant.

Du 22 au 28 février 2015, des membres des communautés, des experts gouvernementaux et des experts issus de la société civile se rencontrent à Curaçao pour un atelier sur l’inventaire du patrimoine culturel immatériel par les communautés dont l’objectif principal est de développer un cadre de travail pour l’inventaire de leur patrimoine. L’atelier mettra l’accent sur la participation des communautés à l’identification et la définition du patrimoine culturel immatériel, la collecte de données, l’organisation et la gestion, jetant les bases d’un exercice d’inventaire de 5 jours sur le terrain dans chacune des six îles, ainsi que des futurs travaux d’inventaire et de sauvegarde.

Organisé par le bureau de l’UNESCO à Kingston en étroite collaboration avec les partenaires nationaux des îles concernées, cet atelier est réalisé dans le cadre d’un projet de renforcement des capacités pour renforcer le patrimoine vivant dans les îles néerlandaises des Caraïbes et du Suriname. Ce projet a été rendu possible grâce à la généreuse contribution du gouvernement des Pays-Bas au Fonds du patrimoine culturel immatériel.

Top