Renforcer les capacités de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à travers le monde

© UNESCO

La stratégie globale de renforcement des capacités est un engagement général à long terme avec les États membres, qui vise à créer des environnements institutionnels et professionnels propices à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Elle tend à répondre aux besoins et priorités suivants :

  • Nouvelle conception des infrastructures institutionnelles
  • Révision des politiques et de la législation culturelles et autres
  • Développement de méthodes d’inventaire
  • Développement de mesures de sauvegarde efficaces
  • Participation aux mécanismes de coopération internationale

L’UNESCO développe des contenus et des matériels de formation et peut compter sur son réseau dynamique d’experts facilitateurs, pour assurer la prestation de services de renforcement des capacités à travers le monde.

Pour plus de détails sur le programme de renforcement des capacités, téléchargez notre brochure d’information : anglais|français|espagnol|russe|arabe|chinois

Soutien financier bienvenu

Tout soutien financier est le bienvenu afin de maintenir le dynamisme et d’étendre la portée thématique et régionale de la stratégie. Nos remerciements vont aux différents donateurs qui ont apporté des contributions financières, certaines symboliques, d’autres substantielles, afin de soutenir les projets de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

1 élément(s)

Atelier de formation des facilitateurs de la région Asie-Pacifique
02/06-07-2018Hangzhou (Chine)

Lien pour un accès direct 

La Section du patrimoine culturel immatériel et le Centre international de formation sur le patrimoine culturel immatériel dans la région Asie-Pacifique (CRIHAP) co-organiseront cet atelier de formation des formateurs qui se tiendra du 2 au 6 juillet 2018 à Hangzhou en Chine. Au cours de cet atelier de formation des formateurs, les facilitateurs de la région Asie-Pacifique seront invités à discuter et faire avancer la stratégie de renforcement des capacités de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Ce sera l’occasion d’examiner les expériences actuelles de facilitation dans la région, les projets achevés et en cours ainsi que de présenter de nouveaux matériaux de formation disponibles et de discuter de nouveaux sujets avec quelques mises à jour majeures de la Section du patrimoine culturel immatériel.

Top