Please find the text of the contribution in its original language.

Super-Soignant VS Covid19: vidéo produit par les Echasseurs Namurois a.s.b.l.

Country
Belgium
Contributor
Les Echasseurs Namurois a.s.b.l.

La pandémie a eu comme première conséquence l’annulation de toutes les joutes prévues. La joute sur échasses de Namur est une pratique qui nécessite une grande proximité des jouteurs et de nombreux contacts physiques entre eux. Par ailleurs, elle est toujours pratiquée pour un public. Ces caractéristiques sont incompatibles avec les risques sanitaires et les mesures de confinement.
Les joutes ont donc été annulées et le resteront dans les prochains mois. Pour les mêmes raisons, les séances collectives d’initiation et d’entrainement, qui rassemblent chaque samedi filles et garçons, ont également été mises à l’arrêt. A l’échelle familiale, la pratique s’est cependant maintenue et parfois développée.
Alors que l’école était suspendue, la pratique de l’échasse est devenue dans certaines familles un des principaux passe-temps dans les jardins. Ce déplacement vers la sphère privée est une des conséquences de la pandémie. La pandémie a également affecté, dans un premier temps, les liens sociaux entre les praticiens qui ont l’habitude de se rencontrer régulièrement.

Afin de lutter contre le sentiment d’isolement et de permettre à chacun de recevoir des nouvelles des autres un groupe Messenger a été mis en place. ~ Au début de la crise nous nous sommes beaucoup interrogés. Nous connaissions l’attachement des habitants de notre région pour leurs joutes sur échasses.

Mais en tant que dépositaire de ce patrimoine, comment pouvions-nous, même à petite échelle, mettre les joutes à leur service dans le contexte de la pandémie ? Dans un premier temps nous avons décidé de mettre notre page Facebook au service de l’information du plus grand nombre.

A partir du 15 mars, notre page officielle a ainsi relayé des informations officielles et utiles liées au covid-19. Dans un second temps, nous avons eu le sentiment que les joutes avaient un rôle à jouer pour maintenir le moral de la population namuroise et pour encourager les soignants.

A partir du 30 mars, nous avons donc commencé à publier quotidiennement une « photo du jour » sur notre page Facebook en puisant dans nos archives. Nous avons voulu offrir à ceux qui nous suivent une petite parenthèse légère dans la lourde actualité du covid.
Nous avons également réfléchi à la façon dont nous pourrions encourager les soignants qui, chez nous comme ailleurs, affront(ai)ent au quotidien la maladie.

En tant que porteurs d’un patrimoine cher aux Namuroises et aux Namurois nous voulions témoigner qu’au travers de la symbolique des joutes sur échasses, c’était toute la population qui les soutenait.

Finalement notre hommage a pris la forme d’un petit film, tourné au sein d’une famille de jouteurs, dans lequel deux jeunes enfants joutent l’un contre l’autre. Le premier est déguisé en coronavirus, le second en « Super-soignant ». Ce dernier l’emporte bien évidemment.

Le questionnement qui nous anime maintenant concerne le moment et les conditions dans lesquelles les joutes pourront reprendre. La principale joute de l’année se tient en septembre. Par décision des autorités, cette joute qui rassemble chaque année de 5000 à 8000 spectateurs déjà annulée.

Nous soutenons cette décision raisonnable, bien qu’elle nous attriste. Nous rassemblons donc pour l’instant un maximum d’idées créatives afin de combler ce vide, sans faire prendre le moindre risque ni aux praticiens, ni au public. Des idées sont à l’analyse et se préciseront d’ici septembre en fonction de l’évolution de la situation.

Le résultat ne sera pas une joute classique mais quelque chose de différent. A moyen-terme, nous espérons pouvoir reprendre les séances d’initiation et d’entrainement puis les joutes.

Ceci se fera en fonction de l’évolution de la situation sanitaire. Nous souhaitons en tous cas que le retour des joutes puisque contribuer, même très petitement, à réduire le stress lié à la longue période d’inquiétude et de confinement, en particulier dans les milieux qui ont été les plus fortement touchés par la crise.


The designations employed and the presentation in the texts and documents referenced in this platform do not imply the expression of any opinion whatsoever on the part of UNESCO concerning the legal status of any country, territory, city or area or of its authorities or concerning the delimitation of its frontiers or boundaries.

Top