Nouvel élan pour le renforcement des capacités en Europe et en Asie centrale

[alt]

© 2001 by R. Neykova

Quelles sont les leçons tirées de la mise en œuvre de la stratégie de renforcement des capacités de l’UNESCO pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Europe et en Asie centrale ? Que doivent savoir les experts-facilitateurs pour fournir de manière efficace des formations et du conseil en politique ? Quel conseil peuvent-ils donner à l’UNESCO pour améliorer davantage le programme ? Voici quelques-unes des questions à discuter lors de la réunion de bilan de la stratégie globale de renforcement des capacités, généreusement accueillie par le Centre régional pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Europe du Sud-Est du 23 au 26 septembre 2014 à Sofia, en Bulgarie. Cet évènement réunira des experts-facilitateurs de huit pays différents et des collègues des bureaux hors Siège de l’UNESCO, qui jouent tous un rôle actif dans le renforcement des capacités en Europe et en Asie centrale. Certains membres du personnel du Centre seront également présents.
Suite à des réunions de bilan similaires organisées en Asie (Pékin, 2012), Amérique latine (Cusco, 2013) et dans la région arabe (Koweït, 2014), la réunion de Sofia fera le bilan des premières expériences de mise en œuvre de la stratégie globale en Europe et en Asie centrale. Elle permettra également d’améliorer les connaissances des experts sur les questions liées à la mise en œuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel et de discuter de nouveaux matériaux de formation développés récemment par la Section du patrimoine culturel immatériel. La réunion est organisée grâce au généreux soutien des autorités bulgares et au Fonds du patrimoine culturel immatériel.

Top