Le renforcement des capacités du Nigéria pour sauvegarder le patrimoine culturel immatériel

[alt]

Le bureau régional multisectoriel de l’UNESCO organise, en collaboration avec le Ministère fédéral de l’information et de la culture du Nigéria, un atelier de renforcement des capacités sur la préparation des candidatures sur les listes de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, avec le soutien généreux du gouvernement du Japon par le biais de l’UNESCO/fonds-en-dépôt japonais. L’atelier est l’une des activités mises en œuvre dans le cadre d’un projet qui se déroule sur trois ans (2014-2017) , intitulé « Soutien à la mise en œuvre efficace de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel au Nigéria ». Ce projet marque l’engagement du Nigéria vers le renforcement de capacités institutionnelles et professionnelles pour mettre en œuvre la Convention. Comme l’a déclaré un représentant du Ministère fédéral de l’information et de la culture lors de son discours à l’occasion de l’ouverture de l’atelier, le 26 juin 2017, le projet a permis d’accomplir des efforts significatifs. L’atelier se tient à Abuja, au Nigéria, jusqu’au 30 juin 2017.

L’atelier rassemble 15 participants, dont neuf femmes, issus du Département des relations culturelles internationales du Ministère fédéral de l’information et de la culture. En tant que responsables des programmes culturels au Nigéria, ils sont censés d’une part acquérir les connaissances nécessaires pour développer les candidatures pour inscription sur la Liste de sauvegarde urgente et sur la Liste représentative et, d’autre part, préparer les demandes d’assistance internationale pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.

En 2005, le Nigéria a ratifié la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel, avant même que celle-ci n’entre en vigueur en 2006. La Convention fournit d’importantes indications aux Etats parties quant à la manière de procéder à la sauvegarde du patrimoine vivant sur leur territoire.

Top