Patrimoine immatériel et enseignement supérieur

[alt]

© Linina Phuttitarn, UNESCO 2014

Les efforts en matière de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI) gagnent en importance dans l’ensemble de la région Asie-Pacifique conduisant à un besoin de plus de professionnels hautement qualifiés dans la région. Les universités ont un rôle important à jouer en ce sens. C’est pourquoi, l’UNESCO organise un symposium regional qui se tiendra du 2 au 3 novembre à Bangkok dans le but de promouvoir l’intégration du PCI dans l’enseignement supérieur au niveau du troisième cycle dans l’Asie-Pacifique. Cet évènement bénéficie de l’aide financière provenant du Fonds pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.
22 cadres, professeurs et chargés d’enseignement de 20 universités participeront à cet évènement. Ils viennent de 13 pays de la région : l’Australie, la Chine, le Kazakhstan, l’Inde, l’Indonésie, l’Iran, le Japon, la Nouvelle-Zélande, le Pakistan, les Philippines, la République de Corée, le Sri Lanka et la Thaïlande.
Les discussions comprendront l’identification des principes clés de la sauvegarde du PCI pour les études de troisième cycle, l’exploration de disciplines et de structures pour des programmes sur le PCI et l’intégration de la sauvegarde du PCI dans le développement d’études du PCI pour le troisième cycle. Le symposium contribuera aussi à approfondir la base de connaissances des participants en matière de méthodologie et de ressources pertinentes pour le PCI. Il devrait aussi permettre l’établissement d’un réseau entre les universités de même qu’avec l’UNESCO

Top