Publication des résultats d'une étude sur le PCI et l'éducation en Asie-Pacifique : outils et études de cas


© ©Tienuskin / Shutterstock

L’éducation au patrimoine culturel immatériel (PCI) est essentielle pour comprendre nos propres histoires et cultures, ainsi que celles de nos voisins, favorisant la compréhension, l’empathie et une meilleure compréhension de notre humanité commune. Les enseignants, les responsables de l’éducation, les spécialistes du patrimoine et le grand public disposent désormais de ressources supplémentaires dans le récent rapport d’enquête «Enseigner et apprendre avec et sur le patrimoine culturel immatériel en Asie et dans le Pacifique: rapport d’enquête».

Initiative conjointe du bureau de l’UNESCO à Bangkok et du Centre international d’information et de mise en réseau sur le patrimoine culturel immatériel (ICHCAP), la publication présente pour la première fois un aperçu de l’état actuel de l’éducation au PCI dans la région, soulevant ainsi des questions et présentant les tendances générales. Le rapport couvre une grande variété de matières et d’activités dans lesquelles les enseignants intègrent le PCI, quels types de PCI sont les plus utilisés dans les écoles et les points d’entrée les plus réalisables.

La publication détaille également les défis auxquels les enseignants sont confrontés, le soutien qui est actuellement disponible et présentant l’impératif de rendre ces pratiques plus efficaces. Les études de cas permettent de mieux comprendre la manière dont l’enseignement et l’apprentissage incorporant le PCI se déroulent actuellement, afin de servir d’inspiration pour d’autres enseignants. La publication fait partie des initiatives en cours afin d’améliorer la sauvegarde du PCI de la région et parvenir à une éducation inclusive et de qualité.

Le rapport est accessible à la Bibliothèque numérique de l’UNESCO.

Top