La Jordanie renforce son action pour la mise en œuvre de la Convention de 2003

[alt]

La Jordanie renforce ses capacités pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Le ministère de la Culture, en collaboration avec l’UNESCO, a organisé un atelier de 5 jours portant sur la mise en œuvre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel de 2003, à Amman, au Département de la Bibliothèque nationale, du 29 mai au 1er juin 2016. Cet atelier représentait le premier atelier d’une série de formations qui aura lieu dans les prochains mois. Cela constitue une initiative importante visant à renforcer les capacités des parties prenantes et communautés concernées à sauvegarder le patrimoine culturel immatériel dans le pays.
Un large éventail de parties prenantes venant de ministères, d’institutions gouvernementales et d’organisations non gouvernementales représentant les communautés de toute la Jordanie y ont participé. Organisé dans le cadre du programme de renforcement des capacités de l’UNESCO et facilité par deux experts du réseau de facilitateurs de l’UNESCO, cet atelier a mis l’accent sur le développement d’une compréhension commune de la logique et des objectifs de la mise en œuvre au niveau national de la Convention de 2003 et de ses concepts clés, ainsi que sur l’établissement de relations initiales de travail avec et entre les participants. Afin de renforcer la pérennité à long terme, un groupe de coordination formé de points focaux venant des institutions concernées (gouvernementales et non gouvernementales) a été établi pour soutenir la mise en œuvre de la Convention de 2003 dans le pays.

Top