Deuxième phase des activités de renforcement des capacités lancée en Asie et dans le Pacifique

[alt]

Grâce au soutien généreux du Gouvernement du Japon, l’UNESCO vient de lancer la deuxième phase du projet en Asie-Pacifique dans le but de renforcer les capacités nationales pour la mise en œuvre de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel.
Le programme de renforcement des capacités a été lancé dans la région en 2012 en réponse à l’accent mis par les Etats parties sur l’importance du renforcement des capacités nationales pour mettre en œuvre efficacement la Convention. La seconde phase du projet bénéficiera à cinq Etats parties de la Convention, à savoir Fidji, la Mongolie, la République démocratique populaire lao, Samoa et le Sri Lanka.
Outre les activités de renforcement des capacités habituellement organisées, telles que les ateliers de formation sur la mise en œuvre de la Convention et l’inventaire par les communautés, l’UNESCO impliquera des conseillers en politiques pour assister les Etats membres dans le développement et l’amélioration des cadres politiques en conformité avec les principes de la Convention de 2003. Le projet introduira également un nouvel atelier sur l’élaboration des mesures de sauvegarde. Des études sur le terrain et des inventaires dans des communautés pilotes feront encore partie des activités mises en avant dans ce projet.

Top