Réflexion globale sur les mécanismes d’inscription sur les listes de la Convention de 2003

Craftspersons cover a roof with Japanese cypress bark En savoir plus sur l’élément
© Agency for Cultural Affairs, Japan, 2019

Le système d’inscription de la Convention de 2003 est devenu opérationnel en 2009, avec les premières inscriptions sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité (ci-après « La liste représentative), la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente (ci-après la Liste de sauvegarde urgente) et le Registre des bonnes pratiques de sauvegarde (ci-après le Registre). Le système a réussi à sensibiliser les autorités nationales et les communautés du monde entier à la diversité et à l’importance du patrimoine vivant, ainsi qu’à la nécessité de le sauvegarder et à mobiliser la solidarité internationale. Dans le même temps, après une décennie de mise en œuvre, les différentes parties prenantes ont identifié un grand nombre de questions complexes concernant les trois mécanismes.

La nécessité d’une réflexion globale sur les intentions et objectifs des mécanismes d’inscription a été clairement exprimée par le Comité pour la première fois en 2017, lorsqu’il a examiné une demande soumise par le Viet Nam visant à transférer un élément de la Liste de sauvegarde urgente à la Liste représentative
(décision 12.COM 14). À cette occasion, le Comité a décidé de convoquer un groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée pour réfléchir aux procédures de retrait d’un élément d’une liste et le transfert d’un élément d’une liste à l’autre, à la nature et aux objectifs des listes et du registre établis par la Convention et à la pertinence des différents critères pour chacun de ces mécanismes, entre autres questions.

Par conséquent, le Comité intergouvernemental a décidé, lors de sa treizième session, de lancer un processus de réflexion globale sur les mécanismes d’inscription de la Convention de 2003 (décision 13.COM 10). Une discussion préliminaire qui a ensuite eu lieu lors de la quatorzième session du Comité (décision 14.COM 10 et décision 14.COM 14) a donné des indications sur les orientations à suivre lors de la réflexion globale.

Points de réflexion

Bon nombre des questions soulevées sur les mécanismes d’inscription sont liées entre elles et ne peuvent être considérées séparément les unes des autres. Néanmoins, aux fins du processus de réflexion, les questions ont été regroupées en quatre catégories : (A) approche globale du mécanisme d’inscription ; (B) questions liées aux critères d’inscription ; (C) questions liées au suivi des éléments inscrits ; et (D) méthodologie pour l’évaluation des candidatures.

La réflexion globale sur les mécanismes d’inscription de la Convention de 2003 se concentre sur les deux listes et le registre. Dans le cadre de cette enquête, les termes « candidature » et « inscription » font également référence aux propositions d’inclusion dans le Registre.

Ramassages des fruits de I’arganier par des femmes arganières dans des ambiances festives En savoir plus sur l’élément
© Direction du patrimoine culturel, Maroc, 2013

Récolte précoce

Parallèlement, la réflexion globale a déjà abouti à un résultat concret, appelé « récolte précoce », qui prévoit d’inclure un processus de dialogue dans l’examen des candidatures. Ce processus permet un dialogue entre l’Organe d’évaluation et les États soumissionnaires afin de clarifier les problèmes mineurs identifiés dans les dossiers de candidature, par le biais d’un simple processus de questions-réponses (décision 13.COM 10). Sur la base de l’expérience positive acquise lors du cycle 2019, qui incluait cette possibilité à titre expérimental, la huitième session de l’Assemblée générale des États parties à la Convention de 2003, en septembre 2020, a révisé les Directives opérationnelles afin de formaliser le processus de dialogue (résolution 8.GA 10).



Calendrier

Le processus de réflexion se poursuit par une consultation d’experts, dont une réunion d’experts de catégorie VI, ayant lieu entre mars et mai 2021 et une réunion d’un groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée en juillet.
La seizième session du Comité (Colombo, Sri Lanka, 13-18 décembre 2021) sera l’occasion de poursuivre les discussions intergouvernementales sur ce sujet, et de proposer des révisions des Directives opérationnelles pour une éventuelle adoption par l’Assemblée générale en juin 2022.



DatesÉtapes clés
Du 9 au 14 décembre 2019
Bogota, Colombie
Quatorzième session du Comité intergouvernemental

Point 14 : Réflexion sur les mécanismes liés à l’inscription sur les listes de la Convention
Du 8 au 10 septembre 2020
Paris, siège de l’UNESCO
Huitième session de l’Assemblée générale des États parties

Point 10 : « Récolte précoce » : Amendements des Directives opérationnelles pour inclure
un processus de dialogue dans l’évaluation des candidatures

Point 11 : Point sur la réflexion portant sur les mécanismes d’inscription sur les Listes de la Convention
Du 14 au 19 décembre 2020
En ligne
Quinzième session du Comité intergouvernemental

Point 9 : Nombre de dossiers soumis pour les cycles 2020 et 2021 et
nombre de dossiers pouvant être traités pour les cycles 2022 et 2023
26 mars 2021Lancement de l’enquête en ligne auprès des experts (questionnaire)
11 avril 2021Date limite de soumission du questionnaire par les experts
23 avril 2021Publication en ligne des documents de travail pour la réunion d’experts
7 mai 2021Partie I de la réunion plénière des experts (en ligne) et création de groupes de travail
Du 8 au 25 mai 2021Réunions des groupes de travail (en ligne) : Discussions sur les résultats du questionnaire en vue
de préparer les recommandations des experts
26 mai 2021 Partie II de la réunion plénière des experts en ligne (1er jour) : Présentations des recommandations
préliminaires par les groupes de travail
27 mai 2021 Partie II de la réunion plénière des experts en ligne (2e jour) : harmonisation des recommandations
et conclusions
10 juin 2021 Publication en ligne des documents de travail pour le groupe de travail intergouvernemental
à composition non limitée
Du 8 au 10 juillet 2021Réunion du groupe de travail intergouvernemental à composition non limitée
15 novembre 2021Publication en ligne des documents de travail de la seizième session du Comité intergouvernemental
Du 13 au 18 décembre 2021
Colombo, Sri Lanka
Seizième session du Comité intergouvernemental
Juin/juillet 2021
Paris, siège de l’UNESCO
Neuvième session de l’Assemblée générale
Top