• Budget du projet :
    • 240 000 US$
  • Source :
    • Contribution affectée à une fin spécifique de la Norvège au Fonds
  • Dates de mise en œuvre :
    • 01/06/2013 - 01/05/2015
  • Documents :
    • Rapport final (12-2015): anglais
    • Rapport d’avancement (11-2014): anglais

Pays bénéficiaire(s) : Myanmar

Résumé :

Ce projet vise à renforcer les capacités nationales du Myanmar, à la fois au sein des institutions gouvernementales et de la société civile, pour donner au Myanmar un cadre viable permettant la mise en œuvre de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI) sur le long terme.

Pour cela, le projet met en œuvre une stratégie intégrée de renforcement des capacités, notamment par une série d’ateliers et d’activités préparés en amont et conçus pour répondre aux besoins identifiés du Myanmar Le projet traite des concepts fondamentaux de la Convention de 2003 et vise à l’acquisition de connaissances solides des mécanismes de coopération internationale mis en œuvre par la Convention de 2003. D’après l’évaluation des besoins, les thèmes à traiter sont entre autres la ratification de la Convention de 2003, sa mise en œuvre au niveau national et la réalisation d’inventaires du patrimoine culturel immatériel en s’appuyant sur les communautés. Les ateliers de renforcement des capacités seront suivis de deux autres ateliers : le premier cherchera des sources de financement supplémentaires pour la sauvegarde à long terme du patrimoine culturel immatériel et présentera les mécanismes qui permettront au Myanmar de bénéficier de l’assistance internationale, une fois la Convention ratifiée. Il y sera également expliqué les objectifs et exigences relatifs à la soumission des candidatures pour l’inscription aux Listes de la Convention. Le second et dernier atelier évaluera l’efficacité et l’impact du programme de renforcement des capacités, et sera l’occasion de rédiger une feuille de route pour assurer une sauvegarde sur le long terme du patrimoine culturel immatériel.

Le Myanmar bénéficie également d’autres interventions conçues spécialement pour répondre à ses besoins spécifiques, allant de l’expérience pratique sur la réalisation d’inventaires en s’appuyant sur les communautés à la consultation sur de possibles réformes politiques ou légales, et l’assistance technique à l’organe de gestion du patrimoine culturel immatériel du Myanmar.

Pour aider à la mise en œuvre du projet, deux experts ont été mobilisés pour faciliter les ateliers de formation, donner au besoin des conseils d’ordre technique et politique et collaborer avec les partenaires nationaux quand nécessaire. Ces experts ont été formés à l’utilisation des kits de formation réalisés par l’UNESCO afin de renforcer les capacités nationales dans les pays bénéficiaires.

Nouvelles et activités :

02/09/2013 - 31/08/2015 – Documentation, promotion et diffusion des « appels de tambours » du candombe, qui expriment l’identité des quartiers de Sur, de Palermo et de Cordón, dans la ville de Montevideo05/07/2013 - 31/03/2015 – Inventaire du patrimoine culturel immatériel de quatre communautés ougandaises

Top