Isukuti dancers going through their paces in an isukuti performance En savoir plus sur l’élément
© Department of Culture, 2013

Patrimoine culturel immatériel africain

Depuis l’entrée en vigueur de la Convention de 2003, l’Afrique est l’une des régions les plus actives pour la sauvegarde du patrimoine vivant, avec 50 États parties issus du continent. Le riche patrimoine vivant de l’Afrique joue un rôle fondamental dans la construction d’une identité culturelle forte et de valeurs partagées dans toute la région, qui sont essentielles à la réalisation de l’Agenda 2063 de l’Union africaine et du Programme de développement durable à l’horizon 2030. Dans le cadre de l’une de ses priorités globales, l’UNESCO s’efforce de soutenir les communautés, les autorités nationales et locales, pour la mise en œuvre efficace de la Convention de 2003 en Afrique et l’amélioration de la sauvegarde de son patrimoine vivant à travers les générations.


Le patrimoine vivant en Afrique en un coup d’œil

  • 50 États parties
  • 88 éléments inscrits par les États parties du continent africain,
  • 22 éléments inscrits sur la Liste de sauvegarde urgente,
  • 65 éléments inscrits sur la Liste représentative
  • Une proposition sélectionnée pour le Registre des bonnes pratiques de sauvegarde.
  • Une aide de 4,8 millions de dollars des États-Unis accordée par le biais du Fonds du patrimoine culturel immatériel
  • 33 facilitateurs basés en Afrique (24% du total des membres)
  • 2 Chaires UNESCO Université Omar Bongo, Gabon (Bantouphonie : langues en danger, savoirs endogènes et biodiversité)
  • 1 Centre de catégorie 2 - Centre régional pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en Afrique (Algérie)

Eléments récemment inscrits en Afrique

Group of men heating the ‘moutya’ drum En savoir plus sur l’élément
© Mr Johnny Volcere, Seychelles, 2013
< Seychelles, Moutya, a traditional dance form and practice, Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity



Le groupe Nkento Bakaji constitué d’artistes féminines au Festival Rumba Parade En savoir plus sur l’élément
© Etienne Kokolo, Kinshasa, République du Congo, 2017

Democratic Republic of the Congo and Congo, Congolese rumba, Representative List of the Intangible Cultural Heritage of Humanity >




Girls from Muraka Primary School, Kakamega County, reciting a poem on traditional foods during a foodways fair. En savoir plus sur l’élément
© Patrick Maundu, Kenya, 2012
< Kenya, Success story of promoting traditional foods and safeguarding traditional foodways in Kenya, Register of Good Safeguarding Practices



Assistance internationale en Afrique

En tant que région, l’Afrique a bénéficié de la plus grande proportion d’assistance accordée par le biais du mécanisme d’assistance internationale de la Convention. Les initiatives se concentrent sur le développement d’inventaires communautaires du patrimoine culturel immatériel, la mise en œuvre de mesures de sauvegarde pour des éléments spécifiques, y compris ceux nécessitant une sauvegarde urgente et l’intégration du patrimoine vivant dans les programmes éducatifs aux niveaux national et local. Afin de faciliter l’accès à l’assistance internationale, une assistance technique est fournie aux États parties pour aider à l’élaboration des demandes.

Renforcement des capacités en Afrique

Le Programme global de renforcement des capacités appuie la mise en œuvre effective de la Convention de 2003. Depuis sa création en 2009, il a aidé quarante-cinq pays d’Afrique à renforcer leurs capacités institutionnelles pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. Le programme de renforcement des capacités est soutenu par son réseau de facilitateurs dédiés, dont 24% sont originaires d’Afrique.

PCI et l’éducation en Afrique

Les initiatives et les projets qui introduisent le patrimoine vivant dans les salles de classe ou les espaces d’éducation non formelle peuvent adopter différentes approches, selon le contexte local, les besoins et le niveau d’éducation. Des expériences réussies d’intégration du patrimoine vivant et d’éducation à la transformation dans des projets en Ouganda et Kenya sont disponibles sur le centre d’échange. Plus d’informations sur le PCI et l’éducation sur la page web dédiée.

Cycle de rapport périodique et activités connexes

La Convention prévoit à l’article 29 que les États parties soumettent au Comité des rapports sur les mesures législatives, réglementaires et autres prises pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel sur leur territoire. Le Comité examine ces rapports, conformément à l’article 7 (f), et les résume pour l’Assemblée générale.
Le Secrétariat a développé une page web dédiée qui comprend des références aux rapports déjà examinés par le Comité, leurs résumés ainsi que les futures échéances pour les rapports sur l’état des éléments inscrits sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente.

Cycle 2024: Afrique (soumission du rapport périodique le 15 décembre 2023)

Programme de participations lié au PCI

  • Cabo Verde, Atelier de formation et de qualification pour les jeunes femmes à la préservation de la poterie traditionnelle à Fonte Lima, 2021, 20,00 USD
  • Guinée, Formation des jeunes forgerons fabricants et joueurs balafonistes du Sosso Bala a Siguiri, 2021, USD 26,000
  • Niger, Atelier de formation et de sensibilisation au profit des enseignants des écoles associées du Niger sur les enjeux et les perspectives de la mise en œuvre des conventions de 2003 et de 2005, 2021, USD 23,000

Le patrimoine vivant de l’Afrique à l’honneur sur Dive !

Vous pouvez également découvrir le grand patrimoine vivant de l’Afrique, à travers un espace dynamique et interactif de pratiques et d’expressions vivantes du patrimoine culturel immatériel, représentant une riche diversité culturelle.

Zoom on Dive! constellation of an element in Central Africa
© UNESCO
Zoom on Dive! constellation of an element in Subsaharian African States
© UNESCO
Top