• Assistance financière :
    • 25 000 US$ accordé en 2010
  • Dates de mise en œuvre :
    • 20/04/2011 - 21/07/2011
  • Documents :
    • Formulaire de demande ICH-04: anglais

Pays bénéficiaire(s) : Zimbabwe

Résumé :

Mis en œuvre par les Archives nationales du Zimbabwe (NAZ) en partenariat avec les musées et monuments nationaux du Zimbabwe (NNMZ) et l’Université de l’État de Lupane (LSU), le projet a permis le développement d’un centre de documentation sur le patrimoine culturel immatériel aux Archives nationales, de recueillir des données et d’élaborer une documentation sur Njelele et ses aspects en rapport au patrimoine culturel immatériel.
En début de projet, deux équipes de recherche ont été mises en place dans les régions ouest et nord pour réaliser des recherches théoriques et sur le terrain à propos de Njelele durant un mois. La première équipe s’est occupée d’évaluer la documentation existante et de réaliser des entretiens oraux hors du Matabeleland. Le second groupe a réalisé des entretiens oraux dans le Matabeleland avec un groupe de deux hommes et de six femmes.
Quatre ateliers ont ensuite été organisés, le premier pour établir un rapport et faire la synthèse des découvertes des deux équipes de recherche. Le second traitait de la résolution des conflits dans le contexte de la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel du Njelele, il a permis d’amener les participants de toutes les communautés et les organisations concernées à réfléchir au renforcement de leur compréhension du rôle de Njelele dans la perpétuation de la vie et de la paix, ainsi qu’à la résolution des conflits. Le troisième atelier a permis la formation de cinq hommes et de cinq femmes à la création de costume et à la chorégraphie. Le dernier atelier a permis à dix étudiants d’être formés sur le brassage de bière traditionnel.
Le projet a été mis en œuvre dans les temps et s’est achevé en décembre 2012.

01/03/2010 - 30/09/2011 – Inventaire général du patrimoine culturel immatériel08/02/2010 - 30/06/2011 – La réalisation des mesures de sauvegarde proposées du Sanké-Mon, le rite de pêche collective dans le Sanké

Top