Les Antilles néerlandaises et le Surinam s’associent pour un atelier innovant sur l’élaboration de plans de sauvegarde

[alt]
Danse Maypole à Saba
© Stacey Simmons, 2016

Du 17 au 20 mai 2016, plus de vingt participants originaires de sept pays (Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba, Saint-Eustache, Saint-Martin et le Surinam) se rencontreront à Curaçao pour assister à un atelier sur l’élaboration de plans en vue de sauvegarder leur patrimoine culturel immatériel.
Les participants, qui représentent diverses communautés et praticiens, mais également des organisations gouvernementales et non gouvernementales impliquées dans la sauvegarde du patrimoine vivant de la sous-région, seront parmi les premiers à bénéficier d’une formation récemment mise au point, alliant scénarios interactifs et jeux de rôle. Cette formation sera donnée par des experts formés par l’UNESCO.
Cette activité s’appuie à la fois sur le travail d’inventaire avec la participation des communautés et des exercices de terrain entrepris dernièrement dans les Antilles néerlandaises. Organisée par le bureau multipays de Kingston pour les Caraïbes en étroite collaboration avec des partenaires nationaux à travers les îles, cet atelier fait partie d’un projet de renforcement des capacités dont l’objectif est de sauvegarder le patrimoine culturel immatériel dans les Antilles néerlandaises et au Surinam. Il a pu être concrétisé grâce à la généreuse contribution du gouvernement des Pays-Bas au fonds du patrimoine culturel immatériel.

Top