L'atelier de renforcement des capacités s'est déroulé en Palestine dans un contexte de restrictions sanitaires imposées par la COVID-19

[alt]
Palestine - A farmer from Palestine checks the palm tree fruit to make sure it is disease-free (this is one of the key skills the farmer must master to properly care for the palm tree)
© Culture & Arts Association, Palestine

Dans le cadre de mesures sanitaires strictes, le Bureau national de l’UNESCO pour la Palestine, en partenariat avec le ministère de la Culture (MoC), a invité des agences gouvernementales, des représentants de la société civile et des praticiens communautaires à participer à la quatrième série d’ateliers de renforcement des capacités en août 2020.
Respectant un nombre limité de participants, 20 personnes ont participé aux ateliers axés sur la préparation des dossiers de candidature pour les listes de la Convention de 2003 et les demandes d’assistance internationale du Fonds du patrimoine culturel immatériel.
Wissan Salah, directeur du centre Bédouins sans frontières, a indiqué pour sa part que « comme seule institution représentant le patrimoine bédouin, ces sessions de formation sont déterminantes pour nos inventaires du patrimoine culturel immatériel. Nous allons réviser nos méthodes d’inventaire sur la base de ces approches.»
Les ateliers font partie d’un projet plus large visant à soutenir les efforts de la Palestine dans la sauvegarde du patrimoine vivant et à renforcer les politiques et les capacités institutionnelles dans ce domaine.

En savoir plus sur les ateliers Pour connaître les activités de l’UNESCO en Palestine
Top