Dubaï renforce sa capacité d'inventaire !

[alt]
An Emarati woman wearing the traditional burqa (face mask) roasting Arabic coffee beans using Al-Mehmas and Al-Migla (a copper stir and a pan, tools for roasting Arabic coffee) while participating in an Arabic coffee making competition.
© Abu Dhabi Tourism and Culture Authority (TCA), 2006

Le deuxième des trois ateliers de renforcement des capacités pour le Centre du patrimoine Hamdan Bin Mohammed se déroule cette semaine, du 24-30 janvier 2016, à Dubaï aux Emirats Arabes Unis
L’atelier de l’inventaire communautaire dans le cadre de la Convention pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel se concentrera sur les questions d’éthique et de responsabilités, les techniques pour la production d’informations, ainsi que la façon d’organiser les données des inventaires afin d’élaborer des plans de sauvegarde. Il permettra également de montrer comment mettre en pratique un inventaire communautaire à travers le travail sur le terrain mené en divers endroits et l’engagement avec les communautés à Jumeirah, Heta et Al Zeed.
Composé de 24 participants, membres du personnel du Centre, divers intervenants œuvrant dans le domaine du patrimoine culturel, ainsi que des associations communautaires, cet atelier va leur fournir le savoir-faire pratique afin d’identifier les méthodes appropriées et contextuellement pertinentes nécessaires à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à Dubai. En outre, une attention particulière sera accordée à la mise en place du cadre de l’inventaire avec les communautés concernées, l’éthique de l’édition des documents audio-visuels, les techniques de stockage du matériel collecté et les questions éthiques associées au droit d’accès aux documents.
L’atelier est une partie intégrante du programme de renforcement des capacités à Dubaï, tout en sensibilisant et en renforçant les capacités de sauvegarde au sein des communautés concernées, ainsi que qu’en élaborant un processus d’inventaire en coopération avec eux.
Dirigé par des facilitateurs experts de l’UNESCO, et soutenu par le Centre du patrimoine Hamdan Bin Mohammed, cet atelier sur mesure est un exemple de renforcement des capacités au niveau institutionnel afin de mieux intégrer au niveau local les dispositions de la Convention dans ses activités.

Réunion :

Top