Les fêtes de l´Ours dans les Pyrénées

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2022 (17.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© François Boutonnet Kalimago Films, 2020

Les fêtes de l’Ours ont lieu chaque hiver dans cinq villages de la chaîne de montagnes des Pyrénées, situés en Andorre et en France. Pendant l’événement, de jeunes hommes se déguisent en ours et courent dans les rues pour tenter d’attraper les participants. Les festivités sont ponctuées de danses, de discours en catalan et de musique. Toute la population locale participe, chassant les ours et accueillant les spectateurs. Si le style varie d’un village à l’autre, le scénario reste le même et symbolise la fin de l’hiver, la renaissance du printemps (avec l’ours qui se réveille de son hibernation) et la relation entre l’homme et la nature. Après un déclin de popularité dans les années 1960, les festivités ont connu un regain de popularité au cours des trente dernières années. Des personnes de tous âges et de tous horizons y participent à des degrés divers, en aidant à l’organisation, en jouant des rôles, en chantant ou en prenant part aux courses-poursuites. Les festivités de l’Ours se transmettent par le biais des associations et des écoles, ainsi qu’au sein des cercles familiaux et amicaux. Les enfants ont aussi l’habitude de « jouer à l’ours » spontanément. Réunissant des milliers de personnes de la région catalane, l’événement séculaire constitue l’occasion pour la population des cinq villages pyrénéens de célébrer leur patrimoine commun et d’affirmer leur appartenance à la communauté.

Top