La tradition du sauna à fumée en Võromaa

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2014 (9.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© NPO Vöro Society VKKF Avireti OÜ :

La tradition du sauna à fumée occupe une place importante dans la vie quotidienne de la communauté võro, en Estonie. Elle comprend un riche ensemble de traditions dont les coutumes du bain proprement dit, la fabrication des fouets pour le bain, la construction et la réparation des saunas et le fumage de la viande dans le sauna. Le sauna est un bâtiment ou une pièce chauffé(e) par un poêle recouvert de pierres et qui comporte une estrade pour s’asseoir ou s’allonger. Il n’a pas de cheminée et la fumée produite par la combustion du bois circule donc dans la pièce. Les gens vont généralement ensemble au sauna et y restent jusqu’à ce qu’ils transpirent. De l’eau est jetée sur les pierres chauffées afin de produire de l’air chaud chargé de vapeur, et les baigneurs se frappent le corps à l’aide d’un fouet pour se débarrasser des peaux mortes et stimuler la circulation sanguine. Après avoir transpiré, s’être fouetté le corps, s’être détendus et, éventuellement, avoir suivi une procédure de guérison, les individus vont à l’extérieur pour se rafraîchir et se rincer. Ces opérations sont répétées plusieurs fois. La tradition du sauna à fumée est avant tout une coutume familiale, généralement pratiquée le samedi, mais aussi avant des fêtes ou des événements familiaux importants ; sa principale fonction est de détendre le corps et l’esprit. Les familles s’accueillent les unes les autres, à tour de rôle. Souvent, une personne âgée de la famille est chargée de préparer le sauna, accompagnée des enfants qui acquièrent peu à peu le savoir-faire nécessaire.

Top