La fauconnerie, un patrimoine humain vivant

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2021 (16.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© Department of Culture & Tourism - Abu Dhabi/International Wildlife Consultants (UK) Ltd/10/12/2009, 2020 :

La fauconnerie correspond à l’art et la pratique traditionnelle d’entraînement et de vol de faucons (et parfois d’aigles, de buses et d’autres oiseaux de proie). Elle est pratiquée depuis plus de 4 000 ans. La fauconnerie durant les premières périodes de l’Histoire et l’époque médiévale est documentée dans de nombreuses parties du monde. Utilisée à l’origine comme méthode de chasse et de récolte de nourriture, la fauconnerie a acquis d’autres valeurs au cours de temps, au point de faire partie intégrante des communautés sous forme de pratique sociale et récréative, mais aussi de moyen de communion avec la nature. De nos jours, la fauconnerie est pratiquée par des gens de tous âges dans plusieurs pays. En tant que symbole culturel important dans nombre de ces pays, elle est transmise de génération en génération par divers moyens, notamment par le tutorat, au sein des familles et de clubs d’entraînement. La pratique moderne de la fauconnerie met l’accent sur la préservation des faucons, du gibier et des habitats, mais aussi de la pratique en elle-même. Et bien que les fauconniers proviennent de différents milieux, ils partagent des valeurs, des traditions et des pratiques universelles, parmi lesquelles les méthodes d’élevage, d’entraînement et de soin des oiseaux, l’équipement utilisé, ainsi que le lien entre le fauconnier et son oiseau. La communauté de la fauconnerie comprend également des entités de soutien, comme les hôpitaux de faucons, les centres d’élevage, les agences de conservation et les fabricants d’équipement traditionnel.

Top