L'alpinisme

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2019 (14.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© Bertrand Delapierre, 2018

L’alpinisme est l’art de gravir des sommets et des parois en haute montagne, en toutes saisons, en terrain rocheux ou glaciaire. Il fait appel à des capacités physiques, techniques et intellectuelles et se pratique en utilisant des techniques adaptées, du matériel et des outils très spécifiques comme les piolets et les crampons. Il s’agit d’une pratique physique traditionnelle qui se caractérise par une culture partagée, regroupant la connaissance de l’environnement de la haute montagne, l’histoire de la pratique et des valeurs qui lui sont associées, et des savoir-faire spécifiques. L’alpinisme requiert également des connaissances sur l’environnement, les conditions climatiques changeantes et les risques naturels. Il s’appuie aussi sur des références esthétiques, les alpinistes étant attachés à l’élégance du geste dans l’ascension, à la contemplation des paysages et à la communion avec les milieux naturels traversés. La pratique mobilise en outre des principes éthiques reposant sur les engagements de chacun, notamment à ne laisser aucune trace de son passage et à porter secours aux autres praticiens. L’esprit d’équipe, symbolisé par la cordée, est un autre élément essentiel de la mentalité des alpinistes. La plupart des membres de la communauté appartiennent à des clubs alpins, qui diffusent les pratiques alpines dans le monde entier. Ces clubs organisent des sorties collectives, fournissent des informations pratiques et contribuent à diverses publications. Ce sont donc des vecteurs de la culture de l’alpinisme. Depuis le XXe siècle, les clubs alpins des trois pays cultivent des liens d’amitié en organisant fréquemment des rencontres bilatérales ou trilatérales à divers niveaux.

Cordée d'alpinistes en direction du sommet du mont Blanc
Cordée d'alpinistes : un guide assure ses deux clients 'à la main' Un geste qui s'apprend, héritage des guides du XIXe siècle
Le Grand Paradis (4061) : les alpinistes se pressent sur l'étroit sommet de cette montagne très populaire
Escalade hivernale - bassin d'Argentière
Escalade rocheuse - aiguille de Bavella
Escalade rocheuse - massif du Mont-Blanc
École d'alpinisme enfants : falaise des Gaillands - Chamonix
Formation sécurité sur glacier organiser par la 'Chamoniarde' Société de prévention et de Secours an montagne : aiguille de la Petite Verte - massif du Mont-Blanc
Formation sécurité avalanche et orientation organisée par la 'Chamoniarde' : briefing avant départ pour exercice sur le terrain
Bivouac dans le massif des aiguilles Rouges
Top