• Assistance financière :
    • 238 970 US$ accordé en 2016
  • Dates de mise en œuvre :
    • 03/11/2017 - 03/11/2020

Pays bénéficiaire(s) : Cambodge

Résumé :

Le chapei Dang Veng est une tradition musicale cambodgienne étroitement liée à la vie, aux coutumes et aux croyances de la population cambodgienne. Elle est pratiquée avec un chapei (sorte de luth souvent utilisé à l’occasion des festivals culturels) accompagné par le chant. Les paroles des chansons peuvent être éducatives avec une dimension sociale mais aussi satiriques, tout en intégrant des poèmes traditionnels, des contes populaires ou des histoires inspirées du bouddhisme. Cette tradition a plusieurs fonctions dans les communautés cambodgiennes : préservation des rituels traditionnels, transmission des connaissances et des valeurs sociales, culturelles et religieuses, exposition à la langue khmère ancienne, création d’un espace d’expression sur les questions sociales et politiques, divertissement, rapprochement des générations et renforcement de la cohésion sociale. La tradition nécessite un talent musical, de l’esprit, des qualités d’improvisation et de conteur. Si les praticiens sont souvent des hommes, aucune restriction de genre ne régit la pratique du chapei. Transmise oralement au sein des familles et dans le cadre d’une relation informelle maître-apprenti, cette forme artistique est pratiquée par un nombre de plus en plus restreint d’artistes. Peu de maîtres sont encore en vie. Le régime khmer rouge a décimé la population de détenteurs et brisé la transmission de la pratique avec des conséquences à long terme, la tradition pouvant potentiellement disparaitre. Cet élément a été inscrit en 2016 sur la Liste du patrimoine culturel immatériel nécessitant une sauvegarde urgente et, en même temps, le Comité a approuvé la demande d’assistance internationale du Cambodge pour mettre en œuvre le plan de sauvegarde du chapei Dang Veng et d’accorder à l’État soumissionnaire une somme de 238 970 dollars des États-Unis à cet effet. Le plan de sauvegarde comprend plusieurs activités, dont un un tableau clair global des ressources du chapei visant à sensibiliser la communauté et à déterminer où elle est pratiquée et par qui, les conditions de sa pratique, son répertoire et le niveau de compétence et de connaissances des praticiens; la recherche et la documentation du chapei; le développement de contenus pour la diffusion d’émissions de radio et de télévision sur le chapei ainsi que d’émissions pilotes; un programme de formation des enseignants pour le chapei; un festival annuel et un programme de lauréat du chapei.

19/11/2018 - 18/11/2020 – La sauvegarde des pratiques et des rituels rares liés aux sites sacrés au Kirghizistan: préparation d'un inventaire et de mesures de sauvegarde01/10/2018 - 01/10/2020 – Renforcement des capacités pour la mise en œuvre efficace de la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel au Liban

Top