Les membres de la communauté à Cabo Verde font le point sur leur patrimoine culturel immatériel

[alt]
Tabanca de Salineiro
© Maurício Oliveira and Fernanda Gallo

Suite à l’atelier sur la mise en œuvre de la Convention de 2003 de juillet dernier à Praia, 17 membres de la communauté et 13 experts de la culture se sont réunis dans les communautés de Centro Histórico, Salineiro et Calabaceira de Ribeira Grande de Santiago dans le cadre d’une formation préparant à l’élaboration d’inventaires avec la participation des communautés.
Organisée en étroite collaboration par l’Institut du patrimoine culturel de Cabo Verde (IPC) et l’UNESCO, du 23 septembre au 3 octobre, la formation a introduit aux participants les concepts, objectifs et méthodes d’inventaire, dans le cadre notamment d’un travail pratique de terrain au sein des communautés. Ce fut une étape fondamentale pour l’implication des communautés cabo-verdiennes dans l’identification et la documentation de leur patrimoine immatériel à des fins de sauvegarde, tout comme une occasion pour les experts nationaux de la culture de développer leurs compétences et méthodologie en matière d’inventaires communautaires, qui seront par la suite appliquées dans d’autres communautés à travers le pays.
Dans le but de renforcer la coopération entre les pays PALOP en Afrique, l’atelier de formation a également été co-facilité par un expert confirmé de l’Institut mozambicain pour la recherche socio-culturelle (ARPAC) et a accueilli des représentants de la Direction générale de la culture du Secrétariat d’État à la jeunesse, à la culture et au sport de la Guinée-Bissau, ainsi que de l’Institut national du patrimoine culturel de l’Angola.
Cet atelier a été rendu possible grâce à une généreuse contribution du Gouvernement de la Norvège au Fonds du patrimoine culturel immatériel.

Top