Le lancement d'une nouvelle Chaire UNESCO dédiée au patrimoine vivant et au développement durable

  • 4 avril 2022
Inauguration d'une nouvelle chaire UNESCO consacrée au patrimoine vivant et au développement durable.
Inauguration d'une nouvelle chaire UNESCO consacrée au patrimoine vivant et au développement durable.
© Arnaud Roelofsz, 2019

Lancé en 1992, le Programme UNITWIN/Chaires UNESCO encourage la coopération universitaire internationale afin de renforcer les capacités institutionnelles par le partage des connaissances et le travail en collaboration. Le programme soutient la création de chaires UNESCO et de réseaux UNITWIN dans des sujets prioritaires clés liés aux domaines de compétence de l’UNESCO, tels que la culture. Aujourd’hui, le programme implique plus de 650 institutions dans 124 pays et actuellement 80 chaires/réseaux UNITWIN appartiennent au secteur de la culture.

Dans de nombreux cas, les réseaux et les chaires servent de groupes de réflexion et de passerelles entre le monde universitaire, la société civile, les communautés locales, la recherche et l’élaboration des politiques. Par exemple, la Chaire UNESCO de recherche sur le patrimoine culturel immatériel et la diversité culturelle de l’Université nationale autonome du Mexique (UNAM) a récemment joué le rôle de faculté principale pour développer le contenu du MOOC sur le patrimoine vivant et le développement durable.

Le Secrétariat est heureux d’assister à l’inauguration d’une nouvelle Chaire UNESCO dédiée au patrimoine vivant et au développement durable à l’Université de Cergy Paris, France, avec le soutien du Ministère français de la Culture. La Chaire UNESCO est occupée par Chiara Bortolotto, anthropologue dont les recherches ont principalement porté sur la Convention de 2003 et sur les enjeux contemporains du patrimoine culturel immatériel. Des conférences thématiques commencent déjà à nourrir le programme de cette nouvelle Chaire UNESCO. Une conférence aura lieu le vendredi 8 avril pour célébrer cette nouvelle addition au réseau académique dédié à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel. C’est l’occasion de réfléchir à la relation entre le patrimoine vivant et le développement durable, et de susciter l’intérêt dans le domaine universitaire et au-delà.

En savoir plus.
Top