L'UNESCO et l'Association des métiers du patrimoine géorgien à la découverte du riche patrimoine vivant du vieux Tbilissi

Living heritage in urban context in Old Tbilisi, Georgia.
Living heritage in urban context in Old Tbilisi, Georgia.
© Georgian Heritage Crafts Association

L’UNESCO et l’Association des métiers du patrimoine géorgien se lancent dans une activité pilote d’inventaire du patrimoine vivant du vieux Tbilissi, en Géorgie. Le projet utilisera la méthodologie d’inventaire communautaire développée par l’UNESCO pour identifier et documenter l’artisanat traditionnel, les arts du spectacle, les festivals et autres activités génératrices de revenus liées au PCI, en étroite coopération avec les détenteurs et les praticiens du Vieux Tbilissi.

Organisant des activités de sensibilisation en étroite collaboration avec les communautés locales, les experts, les étudiants, les décideurs et le grand public, l’activité vise à sensibiliser les principales parties prenantes à la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel (PCI) et à sa contribution potentielle au développement durable. L’activité mettra également en lumière la manière dont le contexte urbain façonne le PCI local et déterminera les spécificités de l’inventaire et de la sauvegarde du PCI dans ces domaines. Une série de recommandations préliminaires pour les praticiens et les décisionnaires sur la sauvegarde du PCI lié aux activités génératrices de revenus sera proposée à la fin de l’expérience.

Lancée lors d’une réunion virtuelle de lancement le 25 novembre 2020, l’activité de Tbilissi (Géorgie) rejoint les projets pilotes réussis de George Town (Malaisie), Harare (Zimbabwe), Kingston (Jamaïque) et Ayacucho (Pérou), qui ont participé au projet d’inventaire communautaire du patrimoine culturel immatériel en milieu urbain, mené dans le cadre de l’initiative “Patrimoine immatériel et créativité pour des villes durables”, généreusement soutenue par Yong Xin Hua Yun (Chine).

Projet :

Top