Les rituels et pratiques associés au sanctuaire de Kit Mikayi

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2019 (14.COM) sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente

© Department of Culture, Kenya, 2018

Les rituels et pratiques associés au sanctuaire de Kit Mikayi concernent les Luo de l’ouest du Kenya. Selon la légende, le sanctuaire de Kit Mikayi serait la cause de la bonne fortune des Seme et autres groupes ethniques luos qui vivent autour de l’enclave du sanctuaire. Les membres de ces communautés se rendent au sanctuaire pour diverses raisons comme prier, prêter serment, exécuter des rituels et des pratiques associées ou profiter de sa beauté naturelle. Lors de catastrophes telles que les famines, les aînés du peuple luo se rendaient au sanctuaire afin d’y pratiquer des rituels, à la suite de quoi la pluie et d’abondantes récoltes apparaissaient. Les aînés et les femmes de haut rang dirigeaient les rituels ; et tandis que les hommes étaient entre autres chargés de sacrifier les animaux, les femmes chantaient, dansaient et cuisinaient les plats accompagnant les rituels. Pendant des générations, la communauté a considéré le sanctuaire comme un site sacré où on pouvait se rendre et communier avec Dieu. Aujourd’hui cependant, l’élément est menacé par divers facteurs, parmi lesquels le déclin de la fréquence des rituels et pratiques associées, le vieillissement des détenteurs et des praticiens, et l’envahissement des espaces culturels environnants. Le fait que les derniers grands rituels et pratiques au sanctuaire remontent à 1987 illustre le risque de leur disparition et un manque de connaissances entraînant une dévalorisation du sanctuaire qui perd son statut de lieu sacré pour la communauté.

Seme community elder, Benjamin Outa, saying a traditional prayer at Kit Mikayi shrine
Elders with sacrificial goat in readiness for a ritual performance
Seme community elders converge at Kit Mikayi shrine for consultations
Visiting primary school publils dancing at Kit Mikayi shrine
Seme community elder, John Ngeso, inducting secondary school students at the shrine
Elder, John Ngeso, iwith visitors in one of the caves of the shrine
Kangeso women group performing a dance during an open air forum at Kit Mikayi shrine
Seme community elders giving consent for nomination of the element
Members of varied sects gather at Kit Mikayi shrine for fasting and intercessory prayers
Mother Everlyne Achient Sako of Legio Maria sect entering one of the caves at the shrine
Top