La kopatchkata, danse communautaire du village de Dramtche, Pianets

Inscrit en 2014 (9.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© Anastasov Kircho, 2014

La kopatchkata est une danse communautaire dynamique et énergique qu’exécutent les résidents locaux du village de Dramtche, dans la région de Pianets. Elle est exécutée lors des mariages, des rassemblements publics et des fêtes religieuses par les meilleurs danseurs du village. Elle se danse en demi-cercle, accompagnée de tambours, d’un violon, et parfois d’une tambura ou d’une cornemuse. Les rôles les plus importants sont ceux du leader de la danse, qui en donne le départ, du dernier danseur et de celui du milieu, qui sert de pilier en tenant la droite et la gauche du demi-cercle. Pendant la danse, les danseurs se tiennent par la ceinture, les mains croisées, afin d’assurer leur stabilité lorsque les mouvements s’accélèrent. La danse débute par un mouvement de marche lente avant d’enchaîner sur de petits pas rapides qui s’accélèrent, suivis d’un martèlement du sol. Les jeunes ou les nouveaux participants apprennent cette danse en prenant la dernière place dans le demi-cercle, et se rapprochent du devant au fur et à mesure qu’ils progressent. Pour le public local, la danse kopatchkata représente un symbole d’identité culturelle, non seulement pour la communauté du village de Dramtche, mais aussi pour toute la région de Pianets.

"Ezgija" - opening rintro with drums performance. A position where the drums are one upon another and on top stands the youngest drummer looking in the distant horizon to see whether the dancers are coming to the dancing place.
"Buying the drummer". After forming the main body of the dance line, the master (oldest) drummer comes in front of the leading dancer in the line, who pays the drummer for the performance that follows.
"Shetanicata" (walking figure). Starting the dance with the light slow steps, according the beat of the drum.
"Sitnoto" (small steps figure). The dance continues after the change to the second part of the drum beat with small steps of the dancers.
"Prefrlachkata" (crossing legs figure) when the left foot is swiftly switched over the right foot and the dancers speed up the dance to its climax.
"Kopachkata" (digging figure). The fastest and most dynamic figure, where the dancers jump to the right leg and stand firmly on it while the left foot is repeatedly hitting the ground and digging the sand under their feet.
"Female performance of Kopachka". Women dancing with the sound of the fiddle during a public gathering ceremony in the village of Dramche.
"Kopnuvanje" (digging figure). The Kopachka performance at a satellite broadcast program on national television.
The form-up line of Kopachka, in front of the young drummers (new members of the folk dance group) as contemporary interaction between generations.
The tradition continues...the speech for the youngsters to know and to keep the knowledge for their dance tradition
Top