• Budget du projet :
    • 123 283 US$
  • Source :
    • Fonds en dépôt du Japon
  • Dates de mise en œuvre :
    • 01/01/2006 - 01/12/2009

Pays bénéficiaire(s) : Azerbaïdjan

Résumé :

Comme les autres Mughams de la région, le Mugham d’Azerbaïdjan se prête à un haut degré d’improvisation dans le chant comme dans le jeu des instruments. Aujourd’hui, des maîtres expérimentés forment des élèves à l’art subtil de l’improvisation qui fait la richesse de cette expression artistique.

Le projet cherche à inciter à la transmission des qualifications et de la connaissance aux générations plus jeunes et à promouvoir la valeur de cette tradition vivante parmi la communauté azerbaïdjanaise dans son ensemble, et à souligner l’importance du Mugam. Le projet se concentre sur :

  • la formation de jeunes interprètes et appui aux maîtres,
  • des performances publiques,
  • de la documentation, la conservation et la formation d’archives, et la promotion (d’inventaire) et la sensibilisation.

Les activités incluent en particulier quatre séries de classes principales organisées dans les villes importantes d’Azerbaijan, à la suite de quoi des cours d’été seront organisé à Bakou. Dans la capitale, une série de concerts est organisée dans divers endroits d’Icheri Sheher, la veille ville de Baku, afin de contribuer à ce que le Mugam soit exécuté dans un environnement réduit et intime. En outre, l’appui sera donné aux archives nationales pour la numérisation des vieux enregistrements qui remontent jusqu’au début du 20ème siècle. Ces activités visent à assurer la viabilité du Mugam en s’adressant aux praticiens et à l’assistance, et à augmenter les capacités concernant la documentation et à l’archivage.

01/11/2006 - 01/12/2009 – Plan d’action pour la sauvegarde du Vimbuza, danse de guérison01/05/2008 - 01/12/2009 – Sauvegarde des chansons sacrées du culte vodou du lakou Dereal de la communauté de Bizoton

Top