Le patrimoine culturel immatériel comme socle de résilience, de réconciliation et de création d’un environnement pacifique dans la Colombie post- accords

Pays bénéficiaire(s) : Colombie

Résumé :

Mis en œuvre par la Fundación Universidad del Norte, ce projet d’une durée de 14 mois vise à utiliser le patrimoine culturel immatériel comme fondement de la résilience, de la réconciliation et de la réintégration dans le département colombien de Guajira, au village de Conejo, qui abrite l’ETCR de Pondores, un refuge temporaire destiné aux anciens combattants et à leurs familles pendant leur transition vers la vie civile. Ce projet est une réponse au troisième point de l’Accord de paix signé entre le gouvernement colombien et les FARC-EP (Forces armées révolutionnaires de Colombie – Armée du peuple) en 2016, qui a pour objectif de créer des conditions de nature à aider les anciens combattants à bâtir des projets dans la vie civile après soixante ans de conflit armé. Dans ce contexte, les anciens combattants qui habitent dans le village de Conejo ont demandé des mesures visant à stimuler la culture locale pour en faire un outil de réparation. À cette fin, une méthodologie participative a été conçue : elle associe les stratégies de renforcement des capacités en matière de patrimoine culturel immatériel et les démarches d’inventaire à travers l’approche « Mémoire et patrimoine » adoptée par le Ministère de la culture de Colombie. Cette approche vise à sauvegarder le patrimoine vivant et la mémoire collective afin de reconstruire le tissu social, d’identifier les préjudices culturels et d’encourager la réparation et la guérison culturelle symboliques des communautés touchées par le conflit armé. Le projet proposé – présenté comme une demande urgente – entend promouvoir de nouvelles formes de coexistence, de réconciliation et d’intégration s’appuyant sur le patrimoine culturel immatériel local des communautés locales. L’UNESCO et le gouvernement de la Colombie présenteront ce projet au premier Forum de Paris sur la paix, qui se tiendra du 11 au 13 novembre 2018 à Paris.

Nouvelles et activités :

26/06/2018 - 19/12/2019 – Sauvegarder le patrimoine culturel immatériel du Niger dans un contexte d'urgence et pour la résilience des populations déplacées - projet pilote à Tillabéry et Diffa15/09/2017 - 13/09/2019 – La revitalisation des chants féminins de Taroudant

Top