La Colombie mise sur leur patrimoine culturel immatériel pour la consolidation de la paix

[alt]

Après soixante ans de conflit armé et dans le cadre des engagements de l’Accord de paix de 2016 entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC-EP), les activités de l´assistance internationale d’urgence pour la consolidation de la paix en Colombie ont démarré dans la municipalité d’El Conejo dans le département de La Guajira.

L´assistance internationale d´urgence, Le patrimoine culturel immatériel comme socle de résilience, de réconciliation et de création d’un environnement pacifique dans la Colombie post-accords, financée par le Fonds de patrimoine culturel immatériel de l´UNESCO, approuvée en juin 2018, répond au troisième point de l’Accord de paix et aux demandes faites par les communautés locales de El Conejo. Ce projet vise à contribuer à la réintégration des ex-combattants dans la vie civile et à rétablir les liens sociaux, s´appuyant sur le patrimoine vivant comme outil de dialogue et de réconciliation sur ce territoire touché par le conflit armé.

Pour ce faire, une méthodologie novatrice a été conçue autour de trois lignes d´action : le renforcement des capacités locales pour la gestion du patrimoine culturel immatériel, l´élaboration d´un inventaire du patrimoine vivant avec la participation des communautés et la mise en place de mesures de sauvegarde, ainsi que la reconstruction collective de la mémoire historique du territoire.

Cette méthodologie participative vise à mettre en place un espace de réflexion pour les ex-combattants et les habitants de El Conejo autour du PCI, la mémoire collective et celle de leur territoire. Par le biais de la reconnaissance mutuelle en tant que membre de la même communauté partageant les mêmes valeurs culturelles, le projet tend à permettre une réparation symbolique et une réconciliation entre ces communautés.

Les résultats du projet contribueront à comprendre comment le patrimoine culturel immatériel peut être utilisé pour la consolidation de la paix, le dialogue et la reconstruction sociale dans un contexte post-conflit. Dans ce sens, l’UNESCO et le gouvernement de la Colombie présenteront ce projet au premier Forum de Paris sur la paix, qui se tiendra du 11 au 13 novembre prochain à Paris.

Top