Sauvegarde du patrimoine immatériel : les Samoa continuent sur leur lancée.

[alt]

Les Samoa s’apprêtent cette semaine à accueillir une autre série d’activités de renforcement des capacités dans sa capitale, Apia, du 16 and 20 novembre 2015. La mise en œuvre de la deuxième phase du projet Sauvegarde du patrimoine culturel immatériel à travers le renforcement des capacités nationales en Asie et dans le Pacifique (page en anglais) est possible grâce à la constante et généreuse contribution du Japon.
Durant cette semaine, des membres du ministère et représentants locaux, des experts nationaux et ONG seront formés par deux facilitateurs accrédités par l’UNESCO à la préparation des dossiers de candidature pour la Liste de sauvegarde urgente, des propositions pour le Registre des meilleures pratiques et des demandes d’assistance internationale. L’approche adoptée part du principe que le meilleur moyen d’apprendre à préparer des dossiers internationaux, est de comprendre comment elles seront ensuite examinées et évaluées. Cela se fait principalement par le biais de sessions pratiques et participatives.
Les participants vont explorer les différents mécanismes internationaux établis par la Convention et apprendre comment les utiliser de manière appropriée et efficace. Après un aperçu des procédés de préparation de candidatures, des séances de travaux pratiques permettront de comprendre ce qu’implique une candidature ou une demande complète et de quelle manière le processus d’évaluation se déroulera afin d’augmenter la possibilité de préparer des dossiers complets pour les candidatures à l’avenir.

Top