Parmi la COVID 19, l'UNESCO Pérou définit de nouvelles façons d'inventorier le patrimoine vivant avec les communautés d'Ayacucho

[alt]
Parade for the celebrations of Ayacucho in their carnivals.
© Milton Rodriguez / Shutterstock.com

L’appel à participation au projet pilote “Inventaire communautaire du patrimoine culturel immatériel dans le contexte urbain d’Ayacucho, au Pérou” a attiré des centaines de candidats. Parmi ceux-ci, 56 fonctionnaires, archéologues, anthropologues, communicateurs, enseignants, porteurs, praticiens et gestionnaires culturels sélectionnés se sont réunis en janvier 2020 pour un atelier de formation initiale dont l’objectif était de mettre en place le cadre méthodologique de l’inventaire et de planifier le processus.

Cependant, lorsque la pandémie COVID-19 a atteint le Pérou en mars 2020, un confinement général a été déclaré et tout le travail de terrain a dû être mis en attente. Pour maintenir l’intérêt et l’élan acquis pendant la phase préparatoire, l’UNESCO a proposé de poursuivre le projet pendant le confinement en utilisant les technologies numériques et analogiques, notamment des entretiens virtuels avec les porteurs et les chercheurs universitaires. Trois réunions en ligne ont été organisées entre avril et juin pour présenter les avancées du processus d’inventaire. Elles ont permis de recueillir les enseignements tirés, de formuler des recommandations et de discuter de nouvelles voies de collaboration.

Le dernier atelier virtuel, le 11 juillet 2020, a été honoré de la présence de Mme Mozo Mercado, de la Direction du patrimoine immatériel du ministère de la culture du Pérou, et de M. Gutiérrez Gutiérrez, maire de la ville de Huamanga.
La vidéo de l’atelier est disponible ici en espagnol.

Le projet fait partie de l’initiative “Patrimoine immatériel et créativité pour des villes durables” mise en œuvre avec le généreux soutien de Yong Xin Hua Yun, Chine.

Projet :

Top