Les communautés sénégalaises au cœur des inventaires du patrimoine culturel immatériel

[alt]

Le Ministère de la culture du Sénégal et le Bureau de l’UNESCO à Dakar ont organisé du 15 au 22 octobre 2018, au Centre culturel Blaise Senghor à Dakar, un atelier de renforcement des capacités sur l’élaboration d’inventaires du patrimoine culturel immatériel avec la participation des communautés. 15 parties prenantes, dont des directeurs et associés de centres culturels régionaux et des acteurs clés du domaine culturel, ont participé à cette formation de huit jours animée par un expert international.

Inauguré par le Ministre de la culture du Sénégal, M. Abdou Latif Coulibaly, cet atelier visait à renforcer l’expertise nationale pour mieux sauvegarder et transmettre le patrimoine vivant sur l’ensemble du territoire sénégalais et sensibiliser les acteurs nationaux et locaux à l’importance de l’implication des communautés dans le processus de sauvegarde. Comme l’a souligné le facilitateur international de l’atelier, « il est nécessaire d’identifier afin de sauvegarder. Les inventaires sont une étape nécessaire dans le processus de sauvegarde du PCI. Il est également important d’assurer la participation la plus large possible des communautés qui créent, entretiennent et transmettent ce patrimoine et de les impliquer activement dans sa gestion ».

Cette activité a marqué le lancement d’une initiative nationale de 18 mois financée par le Fonds du patrimoine culturel immatériel dans le cadre du mécanisme d’assistance internationale de la Convention. Au niveau international, le projet sert également de projet pilote d’assistance internationale dans le cadre duquel toutes les activités sont mises en œuvre conjointement par un État partie et l’UNESCO.

Top