Le Niger renforce son dispositif pour les inventaires du patrimoine immatériel

[alt]

Suite à une première formation sur la Convention de 2003 pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel en novembre 2014, qui a marqué le lancement d’un projet de renforcement des capacités au Niger, celui-ci accueillera du 21 au 30 avril prochain au Centre Culturel Oumarou Ganda (CCOG) à Niamey son deuxième atelier de formation qui portera sur le travail d’inventaire participatif.
Cet atelier ouvre donc la phase principale de ce projet qui vise à doter le Niger des capacités nécessaires pour mener des activités d’inventaires avec la pleine participation des communautés concernées. L’atelier , qui sera ouvert par le Ministre de la Culture, des Arts et des Loisirs, M. Ousmane Abdou, en présence de la Ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mme Yahaya Barré Haoua Abdou, réunira 18 participants, dont des représentants de communautés, des agents du Ministère de la culture, des arts et des loisirs, ainsi que des universitaires, qui se seront ainsi impliqués davantage dans la sauvegarde du PCI au Niger.
Une attention prioritaire est accordée aux communautés d’Agadez et du village de Boubon près de Niamey, qui accueilleront, suite à cette formation, les activités pilotes d’inventaire sur le terrain et qui dureront jusqu’à la fin de 2015. Lors de cette phase de terrain il s’agira surtout d’appliquer les méthodologies et outils acquis pendant la formation en vue de développer des programmes d’inventaires à plus grande échelle à l’avenir.
Ce projet, piloté par la Direction du patrimoine culturel et des musées du Niger et appuyé par le Bureau technique de coopération de l’Espagne au Niger, revête une importance capitale alors que le Niger intensifie, depuis plusieurs années déjà, ses efforts pour la sauvegarde du son patrimoine culturel, et en particulier de son patrimoine vivant.

Top