Le Comité approuve de nouveaux principes et modalités de sauvegarde du patrimoine vivant dans les situations d'urgence

  • 13 décembre 2019
[alt]
Post-disaster needs assessment for culture in Kerala
© UNESCO - Heritage Emergency Fund

Lors de sa quatorzième session, le Comité intergouvernemental a approuvé un ensemble de principes et de modalités opérationnels pour la sauvegarde du patrimoine culturel immatériel dans un large éventail de contextes d’urgence, y compris les situations de conflit et les catastrophes naturelles.
Les principes et modalités opérationnels s’appuient sur les recherches et l’expérience acquise par le Secrétariat ces dernières années, notamment parmi les réfugiés syriens, les populations déplacées en République démocratique du Congo et les stratégies de réduction des risques (en anglais) de catastrophe dans les îles du Pacifique. Ces príncipes et modalités opérationnels ont été élaborés par 21 spécialistes exerçant dans des domaines liés au patrimoine culturel immatériel et aux situations d’urgence qui ont participé à une réunion d’experts au Siège de l’UNESCO les 21 et 22 mai.

C’est l’aboutissement de trois années de réflexion du Comité sur le rôle des communautés dans la sauvegarde de leur patrimoine culturel immatériel dans les situations d’urgence. La Convention de 2003 offre aux communautés une plate-forme unique pour exploiter leur patrimoine culturel immatériel en tant qu’outil de résilience, de relèvement et de réconciliation dans les situations d’urgence et renforcer son intégration dans les processus de secours humanitaire et en cas de catastrophe.

Réunion :

Top