9 août : L'UNESCO célèbre la Journée internationale des populations autochtones

  • 5 août 2022
The Wayuu normative system in Colombia is applied by the Pütchipü’üi  (‘orator’). They are experts in resolving conflicts and disputes between the local matrilineal clans.
The Wayuu normative system in Colombia is applied by the Pütchipü’üi (‘orator’). They are experts in resolving conflicts and disputes between the local matrilineal clans.
© 2009 by Jayariyu

Cette année, le thème de la Journée internationale des peuples autochtones du monde est “Le rôle des femmes autochtones dans la préservation et la transmission des connaissances traditionnelles”.

Les femmes autochtones sont en effet à l’avant-garde de la sauvegarde des pratiques du patrimoine vivant et des connaissances traditionnelles. Elles contribuent à la protection de l’environnement, à une éducation de qualité, à une production responsable et à d’autres objectifs de développement durable (ODD) dans le cadre de l’Agenda 2030. Les listes de la Convention de 2003 montrent de nombreux exemples où les femmes autochtones jouent un rôle crucial dans la sauvegarde et la bonne transmission de leur patrimoine culturel immatériel (PCI) au sein de leurs communautés autochtones et au-delà. Jetez un coup d’œil à quelques exemples ci-dessous.

La cosmovision andine des Kallawaya En savoir plus sur l’élément
© Jérôme Tubiana
< Le savoir autochtone, lié au langage, est souvent transmis et exprimé par une myriade de pratiques et d’expressions. Les femmes autochtones sont à l’avant-garde de cette transmission, comme les femmes Kallawaya de Bolivie.



Various Tais sold in a local market. It is common for women weavers to sell Tais to gain additional income for the family. En savoir plus sur l’élément
© Secretariat of State for Equality and Inclusion of Timor-Leste, 2017

Au Timor-Leste, la production de Tais, un tissu traditionnel, est un rôle réservé aux femmes, qui sont également chargées de transmettre les connaissances et les compétences à la génération suivante. >








Using the melody of Morin Khuur for coaxing the mare-camel and orphan calf -1 (Mandal Ovoo soum, Umnugovi Province) En savoir plus sur l’élément
© Yu.Boldbaatar, 2013
< Les gardiennes de troupeaux mongoles pratiquent un rituel de cajolerie pour encourager les chameaux femelles à accepter un nouveau-né ou à adopter un orphelin. Ces femmes s’initient aux techniques et aux méthodes spécifiques de cajolerie et les transmettent aux jeunes par le biais de cours à domicile, sauvegardant ainsi cette pratique du patrimoine vivant.



La cuisine traditionnelle mexicaine - culture communautaire, vivante et ancestrale, le paradigme de Michoacán En savoir plus sur l’élément
© 2006 A. Ríos / Secretaría de Turismo del Estado de Míchoacán.

Sur la photo, Mme Genoveva Alejo et sa petite-fille récoltent des grenades à Carapan, au Mexique. Indigenous Women transmet la cuisine traditionnelle mexicaine et les méthodes agricoles uniques aux jeunes générations, encourageant ainsi le développement durable. >








Le Hudhud, récits chantés des Ifugao En savoir plus sur l’élément
© J. Uñalivia/NCCA-IHC, 2008
< Le Hudhud est constitué de chants narratifs traditionnellement interprétés par la communauté Ifugao, bien connue pour ses rizières en terrasses dans l’archipel des Philippines, un site inscrit au patrimoine mondial. Les femmes transmettent ce patrimoine vivant fait d’histoires et de chants aux jeunes générations de cette société matrilinéaire.



Le Hudhud, récits chantés des Ifugao En savoir plus sur l’élément
© J. Uñalivia/NCCA-IHC, 2008

Le peuple Awajún du nord du Pérou considère la poterie comme un exemple de sa relation harmonieuse avec la nature. Les principales détentrices du savoir et des traditions de la poterie Awajún sont les sages Dukúg, des femmes âgées qui transmettent cette pratique aux autres femmes de leur famille. >




Ms Goiemann, a guitalist that performs the Aixan ǀgana ǀob ǂans tsi ǁkhasigu En savoir plus sur l’élément
© Ministry of Education, Arts and Culture, Namibia, 2018
< Aixan/Gana/Ob#ANS TSI //Khasigu, les connaissances et compétences musicales sonores ancestrales concernent la musique traditionnelle spécifique du peuple Nama, l’un des groupes tribaux minoritaires de Namibie. Inscrite sur la liste de sauvegarde urgente, cette pratique musicale du patrimoine vivant est transmise par les anciens aux jeunes générations.



L’UNESCO célèbre le rôle des femmes autochtones à travers le monde. Pour plus d’informations sur la Convention de 2003 et les peuples autochtones, visitez notre page web dédié.

Top