L’art traditionnel de la fabrication des tapis turkmènes au Turkménistan

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2019 (14.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© Secretariat of the Turkmenistan National Commission for UNESCO, 2018 :

L’art traditionnel de la fabrication des tapis au Turkménistan se rapporte à la production de tapis traditionnels turkmènes et d’articles dérivés des tapis : des produits textiles en laine tissés et décorés à la main. Les tapis se caractérisent par leur texture dense et leurs riches motifs colorés qui sont associés à l’une des cinq grandes tribus du pays. Les motifs sont linéaires et géométriques. Le contexte, c’est-à-dire la flore, la faune et l’environnement, dans lequel vivent les tisserands se reflète dans le choix des fils et des coloris utilisés et des dessins représentés. Les tapis turkmènes sont tissés sur des métiers horizontaux ou verticaux avec des fils de laine de différentes couleurs. Les tapis servent à la fois de revêtement de sol et de décoration murale, et des tapis particuliers sont aussi tissés pour les naissances, les mariages et les rituels de deuil et d’oraison. L’art de la confection de tapis est largement intégré à la vie sociale et culturelle des Turkmènes et est considéré comme un signe d’identité et d’unité culturelle. Les savoir-faire et connaissances associés sont transmis au sein de la famille, et la viabilité de la tradition est assurée par les membres de la communauté. La célébration annuelle de la Journée du tapis joue un rôle clé dans la transmission de l’élément en réunissant les différentes communautés et en renforçant les liens sociaux et la coopération.

Top