La transhumance, déplacement saisonnier de troupeaux le long des routes migratoires en Méditerranée et dans les Alpes

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2019 (14.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité


© CREA, 2018

La transhumance, déplacement saisonnier de bétail le long des routes migratoires en Méditerranée et dans les Alpes, est une forme de pastoralisme. Chaque année au printemps et en automne, des milliers d’animaux sont conduits par des gardiens de troupeaux, accompagnés de leurs chiens et de leurs chevaux, selon des itinéraires fixes, entre deux régions géographiques et climatiques, de l’aube au crépuscule. Dans de nombreux cas, les familles des gardiens de troupeaux se déplacent aussi avec le bétail. On distingue deux grands types de transhumance : la transhumance horizontale, dans les régions de plaines ou de plateaux ; et la transhumance verticale typique des régions montagneuses. La transhumance modèle les relations entre les hommes, les animaux et les écosystèmes. Elle implique des rituels et des pratiques sociales communes en matière de soin et d’élevage des animaux, de gestion des terres, des forêts et des ressources en eau, ainsi que de gestion des risques naturels. Les gardiens de troupeaux transhumants ont une connaissance approfondie de l’environnement, de l’équilibre écologique et du changement climatique, car la transhumance est l’une des méthodes d’élevage les plus efficaces et durables. Ils possèdent également des savoir-faire particuliers liés à toutes sortes d’artisanat et à la production alimentaire. Des festivités au printemps et en automne marquent le début et la fin de la transhumance, lorsque les détenteurs partagent de la nourriture, des rituels et des histoires et initient les jeunes générations à la pratique de l’élément. Des gardiens de troupeaux en chef transmettent leur savoir-faire spécifique aux jeunes générations à travers des activités quotidiennes, assurant la viabilité de la pratique.

Return across the glacier after the first snow in September (Austria)
'Schoof-Schoad' in Vernagt where the sheep are returned to the farmers (Austria)
Annual social gathering and driver at the mountain hut 'Schöne Aussich' (Austria)
The newborn lambs are carried by the shepherds; the young sheherds learn from the elder (Austria)
A transhumant flock grazing in Northern Greece in summer
Milking a transhumant flock in Peloponnese (Feneos) by hand. Sheep and goats are milked until late July and the kilk produced in that period is of very high quality
A transhumant farmer with a farm worker during milking. The photo was taken in the lowlands, little before the flock was moved to the mountains (Greece)
Transhumant farmer grazing the flock in summer. The photo was taken after a long discussion about the problems he faces during his stay there (Greece)
A flock passing by the archeological site of Sepino (Italy) following the historical route of regio tratturo
A transhumant herder with his typical dresses (Italy)
A herder playing a typical instrument during the transhumance (Italy)
Transhumance caravan of carmelina Colantuono Family passing by the historic centre of Frosolone (Italy)
Transhumant herders sharing moment of conviviality where their caran passes by (Italy)
Top