• Budget du projet :
    • 56 500 US$
  • Source :
    • Fonds en dépôt du Japon
  • Dates de mise en œuvre :
    • 01/11/2006 - 01/12/2009

Pays bénéficiaire(s) : Mozambique

Résumé :

Les communautés Chopi, dans le sud du Mozambique, sont connues pour leurs orchestres réunissant jusqu’à trente xylophones de tailles et de tonalités différentes. Chaque année, plusieurs nouveaux morceaux sont composés et interprétés lors de festivités ou d’autres événements sociaux, et accompagnent l’énergique danse Timbila.

Les objectifs du projet sont :

  • d’améliorer la qualité et l’authenticité des instruments (Timbila) ;
  • de développer la transmission aux jeunes générations ; d’assurer l’accès à la documentation scientifique concernant le Chopi Timbila ;
  • de créer des ocasions de représentation et d’échanges entre praticiens du Timbila ;
  • de renforcer les protections juridiques et de promouvoir les intérêts sociaux et économiques des porteurs de la tradition du Timbila.

Le projet devrait permettre de renforcer les mesures nationales de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel ; de développer les capacités de sauvegarde au niveau local et national, en particulier parmi les Chopi ; de faire mieux comprendre l’importance de la protection de la diversité culturelle et la nécessité de faire face aux enjeux de la modernisation et de la mondialisation ; de faire également comprendre la nécessité de préserver le milieu naturel et ce en quoi sa dégradation risque de modifier la vie des communautés et leur façon d’exprimer leur culture.

01/11/2006 - 01/12/2009 – Sauvegarde du Gulu Wamkulu, la grande danse du peuple Chewa01/11/2006 - 01/12/2009 – Plan d’action pour la sauvegarde du Vimbuza, danse de guérison

Top