Decision of the Bureau : 18.COM 2.BUR 4.3

Le Bureau,

  1. Rappelant l’article 23 de la Convention ainsi que le chapitre I.4 des Directives opérationnelles relatives à l’admissibilité et aux critères des demandes d’assistance internationale,
  2. Ayant examiné le document LHE/23/18.COM 2.BUR/4 ainsi que la demande d’assistance internationale n  02042 soumise par le Nicaragua,
  3. Prend note que le Nicaragua a demandé une assistance internationale pour le projet intitulé Inventaire du patrimoine culturel immatériel des fêtes traditionnelles et religieuses dans les municipalités de Bluefields, Diriamba, León, ElViejo et Masaya :

Destiné à être mis en œuvre par l’Institut nicaraguayen de la culture, ce projet de vingt-quatre mois vise à dresser un inventaire du patrimoine culturel immatériel du Nicaragua et à contribuer à la sauvegarde des éléments liés aux fêtes traditionnelles et religieuses suivantes : (a) la fête traditionnelle du mât de mai ; (b) la fête patronale de Saint-Sébastien ; (c) la fête de la Vierge du Trône ; (d) « La Gritería », en l’honneur de l’Immaculée Conception de Marie ; et (e) la fête patronale de San Jerónimo. Le projet comprend une série d’ateliers de renforcement des capacités concernant l’identification et l’inventaire du patrimoine culturel immatériel. Des ateliers au sein des communautés seront également organisés pour sensibiliser à l’importance du patrimoine vivant et de la participation de la communauté à sa sauvegarde et à sa transmission. D’autres activités porteront sur la collecte de données, ainsi que sur l’inventaire et la publication d’un livre sur le patrimoine culturel immatériel des fêtes traditionnelles et religieuses.

  1. Prend note en outre que cette aide vise à soutenir un projet mis en œuvre au niveau national, conformément à l’article 20 (c) de la Convention, et qu’elle prend la forme de l’octroi d’un don, conformément à l’article 21 (g) de la Convention ;
  2. Prend également note que le Nicaragua a demandé une assistance d’un montant de 100 000 dollars des États-Unis au Fonds du patrimoine culturel immatériel pour la mise en œuvre de ce projet ;
  3. Décide que, d’après les informations fournies dans le dossier n  02042, la demande satisfait aux critères d’octroi de l’assistance internationale énoncés aux paragraphes 10 et 12 des Directives opérationnelles comme suit :

Critère A.1 : Des consultations au sein des communautés ont été organisées avec des détenteurs et des praticiens des cinq communautés qui participeront au projet. Chaque communauté a exprimé pleinement son soutien, son consentement et sa participation. L’Institut nicaraguayen de la culture travaillera activement aussi avec les autorités locales, les détenteurs, les dirigeants des communautés, les mouvements culturels de jeunes et d’autres parties prenantes. L’objectif est également d’adopter une perspective inclusive en matière de genre et d’âge.

Critère A.2 : Le budget est bien structuré et les détails spécifiques, les descriptions et les calculs du coût du projet proposé sont expliqués avec clarté. Le montant de l’aide demandé est approprié pour les activités proposées.

Critère A.3 : Les activités proposées sont bien planifiées et cohérentes en ce qui concerne les objectifs, les activités du projet et les résultats attendus. Le projet est axé sur trois actions principales : la recherche et la documentation d’inventaire, le renforcement des capacités et la sensibilisation. Il est prévu de publier l’inventaire sous forme de livre.

Critère A.4 : Le projet prévoit des activités de renforcement des capacités et de sensibilisation pour de multiples parties prenantes, notamment les détenteurs du patrimoine vivant, les universitaires et le personnel des institutions gouvernementales. Le projet assure la transmission des connaissances et la collaboration entre les communautés et les autres parties prenantes. En outre, le projet encouragera également la poursuite des processus d’inventaire aux niveaux local et national.

Critère A.5 : L’État demandeur contribuera à hauteur de 13 pour cent et les autres partenaires à hauteur de 3 pour cent du montant total du budget du projet (119 199 dollars des États-Unis). Par conséquent, une assistance internationale est demandée au Fonds du patrimoine culturel immatériel pour les 84 pour cent restants du montant total du budget du projet.

Critère A.6 : Le projet met l’accent sur le renforcement des capacités des communautés et des parties prenantes. Les fonctionnaires comprendront mieux la signification du patrimoine vivant pour les communautés, ainsi que le rôle des détenteurs dans la mise en œuvre des éléments du patrimoine culturel immatériel. Les communautés seront encouragées à participer aux processus de sauvegarde. Le projet devrait engager 40 participants à l’atelier de sensibilisation ainsi que 35 personnes aux ateliers de préparation de l’inventaire et à l’exercice d’inventaire.

Critère A.7 : Le Nicaragua a bénéficié d’une assistance internationale du Fonds du patrimoine culturel immatériel pour un projet achevé[1] et un projet multinational en cours (Belize, Costa Rica, Cuba, République dominicaine, El Salvador, Guatemala, Honduras, Nicaragua, Panama) intitulé « Renforcement des capacités des responsables communautaires et des administrateurs publics afin d’assurer la sauvegarde du patrimoine vivant des communautés afro-descendantes des pays du SICA et de Cuba » (99 986 dollars des États-Unis ; février 2023 – mars 2024). Les travaux prévus dans les contrats relatifs à ces projets ont été et sont réalisés conformément aux réglementations de l’UNESCO.

Paragraphe 10(a) : Le projet sera mis en œuvre au niveau local et impliquera des partenaires tels que le réseau national des bibliothèques publiques, le Ministère de l’éducation, l’Institut nicaraguayen du tourisme, la Commission nationale de l’économie créative, ainsi que le secteur universitaire, les fondations patrimoniales et les associations civiles du pays.

Paragraphe 10(b) : Compte tenu des effets multiplicateurs du projet, celui-ci peut conduire à d’autres initiatives visant à inventorier d’autres types d’éléments du patrimoine culturel immatériel nicaraguayen, en vue d’établir un inventaire national du patrimoine culturel immatériel nicaraguayen.

  1. Approuve la demande d’assistance internationale du Nicaragua pour le projet intitulé Inventaire du patrimoine culturel immatériel des fêtes traditionnelles et religieuses dans les municipalités de Bluefields, Diriamba, León, ElViejo et Masaya et accorde un montant de 100 000 dollars des États-Unis à l’État demandeur à cette fin ;
  2. Prend note de l’expérience positive de l’assistance technique fournie au Nicaragua pour finaliser cette demande, et invite l’État demandeur à tirer parti des compétences du personnel qui a directement bénéficié de cette assistance ;
  3. Demande au Secrétariat de se mettre d’accord avec l’État demandeur sur les détails techniques de l’assistance, en accordant une attention particulière à ce que le budget et le plan de travail des activités qui seront financées par le Fonds du patrimoine culturel immatériel soient suffisamment détaillés et précis de manière à fournir une justification suffisante des dépenses ;
  4. Invite l’État demandeur à utiliser le formulaire ICH-04-Rapport pour rendre compte de l’utilisation de l’assistance accordée.

[1] Assistance préparatoire (Liste de sauvegarde urgente) pour le projet intitulé « Traditions et expressions orales du peuple Rama » (9 695 dollars des États-Unis ; décembre 2009 – avril 2010).

Top