Decision of the Bureau : 11.COM 1.BUR 1.4

Le Bureau,

  1. Rappelant le chapitre V de la Convention et le chapitre I des Directives opérationnelles,
  2. Ayant examiné le Document ITH/16/11.COM 1. BUR/1, ainsi que la demande d’assistance internationale n  01216,
  3. Prend note que la Zambie a demandé une assistance internationale pour un projet intitulé « Inventaire des proverbes de la communauté Lala du district de Luano en Zambie» :

Le peuple Lala vit le long des parties orientales de la rivière Luangwa dans le district Luano de la province centrale de la Zambie. Parmi leurs diverses pratiques culturelles qui comprennent des rassemblements sociaux, des festivals, des célébrations et des rituels du cycle de vie, les proverbes, en particulier, occupent une place centrale dans la transmission des valeurs de la communauté à la jeune génération. Reflets du patrimoine vivant et de la sagesse du peuple, les proverbes Lala sont utilisés dans différents contextes, qu’il s’agisse de la question du mariage ou du règlement des différends entre les membres de la communauté. Malgré le rôle essentiel qu'ils jouent, plusieurs facteurs menacent la viabilité des proverbes, qui disparaissent avec leurs pratiques culturelles associées, ce qui affecte l'identité et le mode de vie communautaire. Le projet proposé vise à dresser un inventaire des proverbes de la communauté Lala, en vue de sauvegarder les pratiques, les modes de transmission et les connaissances qui leur sont associés. Mises en œuvre par le Département des Arts et de la Culture du Ministère du Tourisme et des Arts, les activités comprennent l'identification des dépositaires et des praticiens des proverbes, la formation à la pratique de l'inventaire communautaire pour les communautés locales, le travail de terrain et le traitement et l'analyse des données recueillies. Le projet prévoit également de diffuser ses résultats et de sensibiliser les jeunes à l'importance de la sauvegarde de ce patrimoine vivant par le biais de clubs de culture dans les écoles et dans le cadre de l'éducation non formelle.

  1. Prend note en outre que cette assistance vise à soutenir un projet réalisé au niveau local dans le but de dresser un inventaire conformément à l'article 20 (b) de la Convention et qu'elle prend la forme d’une donation accordée en conformité avec l'article 21 (g) de la Convention ;
  2. Prend note également que la Zambie a demandé une allocation de 24 999,90 dollars des États-Unis au Fonds du patrimoine culturel immatériel pour la mise en œuvre du projet ;
  3. Décide que, selon les informations fournies dans le dossier n  01216, la demande répond comme suit aux critères d’octroi de l’assistance internationale énoncés aux paragraphes 10 et 12 des Directives opérationnelles :
Critère A.1 : Le projet est issu d'une réunion de consultation avec le comité de développement des chefferies au cours de laquelle la nécessité de sauvegarder les proverbes de la communauté Lala a été soulignée. La demande assigne un rôle central aux membres de la communauté, aux dépositaires et aux praticiens en tant que membres du comité de projet dans la planification, l'exécution et l'évaluation du projet ; l'obtention du consentement de la communauté est prévue comme une phase préliminaire du processus d'inventaire.

Critère A.2 : Le projet de budget est ventilé de façon suffisamment détaillée pour démontrer que le montant de l'aide demandée est approprié aux activités proposées.

Critère A.3 : La structure globale du projet, qui comprend une série de 10 activités, est soigneusement conçue et susceptible de produire les résultats escomptés ; les mesures nécessaires à l'élaboration d'un inventaire communautaire semblent cependant prévoir simultanément le travail de terrain et l'analyse des données, ce qui semble irréaliste et rend contestable la durée totale du projet (neuf mois, préparation du rapport final incluse).

Critère A.4 : En faisant participer les jeunes par le biais notamment des clubs culturels dans les écoles, de l’établissement royal et des chefs de villages du comité de projet, la transmission du patrimoine oral inventorié pourrait se poursuivre au-delà de la fin du projet ; puisque le projet est présenté comme la première étape d’une cartographie culturelle plus vaste, les participants formés seront en mesure de contribuer non seulement à la mise à jour de l'inventaire du projet, mais aussi à des initiatives similaires prévues dans le district, la province ou même le pays.

Critère A.5 : L'État demandeur prendra à sa charge cinq pourcents du montant total du projet pour lequel l'assistance internationale est demandée.

Critère A.6 : Dans le but de sensibiliser les membres de la communauté Lala à l'importance de leurs proverbes et de les doter de véritables compétences en matière d'inventaires, la demande démontre clairement que les activités proposées renforceront les capacités des groupes et des individus concernés à identifier et définir les éléments du patrimoine culturel immatériel et des mesures de sauvegarde.

Critère A.7 : La Zambie n'a jamais mis en œuvre des activités financées par le Fonds du patrimoine culturel immatériel.

Paragraphe 10(a) : Le projet est de portée locale et implique à la fois des partenaires nationaux comme l'Université de Zambie et des associations locales.

Paragraphe 10(b) : La demande peut stimuler un soutien financier pour des activités similaires dans d'autres chefferies, car les dépositaires et praticiens formés seront motivés, suite au projet, à rechercher des ressources financières pour réaliser le suivi du projet ; les documents publiés suite aux activités d'inventaire et de documentation seront utilisés pour encourager des contributions financières pour la recherche universitaire sur le patrimoine culturel immatériel.

  1. Décide d’approuver l’assistance internationale demandée par la Zambie pour un projet intitulé « Inventaire des proverbes de la communauté Lala du district de Luano en Zambie » et d’accorder à cette fin un montant de 24 999,90 dollars des États-Unis ;
  2. Demande au Secrétariat de se mettre d’accord avec l'État Partie demandeur sur les modalités techniques de l'assistance, en accordant une attention particulière au budget détaillé et au calendrier des activités couvertes par le Fonds du patrimoine culturel immatériel, ainsi qu’aux questions soulevées par l’évaluation du critère A.3 ;
  3. Invite l’État partie à utiliser le formulaire ICH-04-Report lorsqu’il fera rapport sur l’utilisation de l’aide fournie.

Top