Cinq communautés de l'ouest de l'Ouganda ont participé à la documentation et à la revitalisation du patrimoine culturel immatériel d'Empaako

[alt]
Empaako naming system, Uganda.
© Tooro Youth Platform for Action (Engabu Z Tooro)

En 2017, la plateforme d’action des jeunes Tooro (Engabu Z Tooro) a commencé à travailler avec cinq communautés de l’ouest de l’Ouganda pour revitaliser et documenter les cérémonies et pratiques associées au système d’attribution de noms Empaako, inscrit sur la Liste de sauvegarde urgente en décembre 2013, avec l’appui d’une assistance financière de l’UNESCO provenant du Fonds du patrimoine culturel immatériel. Au cours des trois années de mise en œuvre, ce processus global mené par les communautés a permis de documenter les connaissances sur les cérémonies, les rituels et les pratiques associés au système empaako d’attribution de noms, ainsi que la signification, les valeurs sociales et la philosophie liées à cette pratique pour les praticiens.

La plate-forme d’action des jeunes Tooro a produit une publication intitulée Cérémonies et pratiques associées au système de dénomination de l’empaako qui présente les résultats du projet ainsi que les activités et initiatives mises en œuvre, telle que la formation de plus de 30 chercheurs communautaires spécialisés dans le patrimoine culturel pour documenter et promouvoir la sauvegarde de l’empaako.

Les supports utilisés pour promouvoir les connaissances sur les cérémonies et les pratiques associées àl’empaako comprennent : cinq vidéos de 30 minutes (une pour chacune des cérémonies du système empaako d’attribution de noms effectuées dans chacune des cinq communautés concernées par le projet), ainsi que la production de quatre films documentaires sur le folklore de 10 communautés du grand ouest de l’Ouganda qui seront publiés sur un site web dédié au projet qui inclue également des enregistrements audio et des photos.

Le projet s’est achevé en août 2020 et a produit de nombreux résultats positifs, qui s’est traduit = notamment par le souhait des porteurs de poursuivre la documentation sur leur patrimoine vivant et de le transmettre aux générations futures sur le long terme.

Top