La danse et musique de lyre arquée ma’di

    

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2016 (11.COM) sur la Liste du patrimoine immatériel nécessitant une sauvegarde urgente

© Alex Kiyaga, Uganda, 2015 :

La danse et la musique de lyre arquée ma’di est une pratique culturelle des populations madi en Ouganda. Transmis par les ancêtres, les chants et les danses traditionnels sont pratiqués à l’occasion des mariages, des réunions politiques, de la célébration des bonnes récoltes, pour l’éducation des enfants, la résolution de conflits ou un deuil pour des proches disparus. Plusieurs rituels sont également associés à la production et à l’utilisation de la lyre : préparation d’un repas spécial pour bénir l’instrument en cours de fabrication ; insertion de morceaux de balais et de pierres pris à une « femme querelleuse » dans le corps de l’instrument avec une prière aux ancêtres pour que l’instrument reproduise un son similaire ; baptême de l’instrument et secousse de l’instrument avant et après en avoir joué en signe de respect. Cette pratique traditionnelle renforce les liens familiaux et l’unité du clan et transmet aux jeunes générations l’histoire, les valeurs et la culture de la communauté. Les connaissances et savoir-faire associés à la pratique se transmettent des ainés aux jeunes. La survie de la tradition est toutefois menacée, les jeunes générations la jugeant démodée et les matériaux utilisés pour fabriquer l’instrument proviennent de sources animales et végétales menacées.

Top