Les danses et expressions associées à la Fête-Dieu

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2021 (16.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© MICI, 2019 :

Le festival de la Fête-Dieu est un festival religieux au Panama qui célèbre le corps et le sang du Christ. Le festival associe la tradition Catholique aux pratiques et aux festivités populaires et est caractérisé par des représentations théâtrales, de la musique, des danses burlesques et des costumes et des masques bariolés. Un jour avant le festival, un spectacle théâtral et musical met en scène la bataille entre le bien (l’Archange Saint Michel) et le mal (le grand diable et sa légion) dans leur lutte pour l’âme humaine. Les participants dansent alors au cours d’une procession qui suit un prêtre portant la monstrance, un réceptacle métallique dans lequel est exposé l’Hôte eucharistique. Dans la tradition Catholique, l’Hôte est le pain consacré de l’Eucharistie, représentant le sacrifice du Corps du Christ. Dans certaines communautés, la danse est exécutée sur un tapis de fleurs. Après la procession, les participants dansent librement et se réunissent dans les rues et dans les maisons de leurs familles, où ils partagent repas et boissons. Les connaissances et les compétences en lien avec le festival sont transmises grâce à la participation au festival et à l’implication des jeunes dans les groupes de danseurs, les équipes de confection de masques et de fabrication de tapis de sciure.

Top