Le tir aux osselets mongol

Inscrit en 2014 (9.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© 2013 by Ganbat.TS

Les Mongols vénèrent certaines parties des os de leur bétail qu’ils utilisent pour leurs rites religieux, leurs loisirs et leurs jeux traditionnels. L’un de ces jeux populaires, qui se joue en équipe, est le tir aux osselets. Les équipes sont composées de six à huit joueurs qui envoient trente petites tablettes de marbre ressemblant à des dominos sur une surface en bois lisse, vers une cible composée d’osselets de mouton, en essayant de les faire tomber dans une zone donnée. Ils jouent tout en entonnant des mélodies et des chansons traditionnelles propres au tir aux osselets. Chaque joueur possède ses propres outils et instruments de tir, et porte un costume décoré d’ornements spécifiques en fonction de son rang et de son mérite. Les membres de l’équipe sont unis par des liens étroits et suivent des règles éthiques de respect mutuel et de dignité. Les rituels, connaissances, savoir-faire, techniques et expertise associés au tir aux osselets, ainsi que les techniques de fabrication des outils, accessoires et équipements, sont transmis de maître à élèves. Le tir aux osselets constitue un environnement favorable dans lequel chaque membre contribue au succès de l’équipe, au bien-être social et à l’épanouissement des individus en se soutenant et en apprenant les uns des autres. Cette tradition permet de rapprocher des équipiers venant de différents horizons, d’encourager leur interaction et le respect des anciens, et de renforcer le respect mutuel et la cohésion sociale.

{@vars->has_audio::}
Top