La Durga Puja à Calcutta

   

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2021 (16.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© Ministry of Culture, Government of India, 2019 :

La Durga Puja est un festival annuel célébré en septembre ou en octobre, plus particulièrement à Kolkata, dans le Bengale occidental de l’Inde, mais aussi dans d’autres régions de l’Inde et au sein de la diaspora bengalie. Elle marque une période de dix jours d’adoration de la déesse-mère hindoue Durga. Durant les mois précédant le festival, de petits ateliers d’artisanat sculptent des représentations de Durga et de sa famille à l’aide d’argile crue extraite du Gange. L’adoration de la déesse commence ensuite pendant le jour inaugural de Mahalaya, où les yeux sont peints sur les sculptures en argile afin de donner vie à la déesse. La célébration se termine le dixième jour, lorsque les sculptures sont immergées dans le fleuve d’où provenait l’argile. Ainsi, le festival est devenu synonyme de « retour au pays » ou de retour périodique aux racines. La Durga Puja est considérée comme la meilleure représentation publique d’expression artistique et religieuse, un terrain propice à la collaboration entre artistes et concepteurs. Le festival se caractérise par de grandes installations et d’immenses pavillons dans les zones urbaines, mais aussi par le tambour bengali traditionnel et la vénération de la déesse. Pendant l’évènement, la division entre castes, religions et ethnies disparaît à mesure que la foule de spectateurs se forme en processions pour aller admirer les installations.

Top