Decision of the Bureau : 17.COM 5.BUR 3.2

Le Bureau,

  1. Rappelant l’article 23 de la Convention ainsi que le chapitre I.4 des Directives opérationnelles relatives relatifs à l’admissibilité et aux critères des demandes d’assistance internationale,
  2. Ayant examiné le document LHE/22/17.COM 5.BUR/3 ainsi que la demande d’assistance internationale n  02007 soumise par le Kirghizistan,
  3. Prend note que le Kirghizistan a demandé une assistance internationale pour le projet intitulé Voyage numérique vers le patrimoine culturel immatériel du Kirghizstan:

Ce projet de trente mois est proposé comme deuxième phase du projet sur les pratiques de sauvegarde et les rituels rares liés aux sites sacrés au Kirghizistan, mis en œuvre en 2018-2020 avec le soutien du Fonds du patrimoine culturel immatériel. Initié par les chefs de communauté des pratiques de pèlerinage, l’objectif global du projet est de développer un site web sur les éléments du PCI, avec du matériel audiovisuel et des informations complètes sur la Convention de 2003, les communautés du PCI, les parties prenantes actives et les activités de sauvegarde. L’idée du développement d’une plateforme numérique a été proposée par les communautés concernées pour atténuer les risques réglementaires, éducatifs et idéologiques des pratiques de pèlerinage identifiés lors du précédent projet. Le site Web proposé abordera les questions suivantes : (a) le manque de connaissances, d’informations, de sensibilisation et de matériel éducatif sur le PCI ; (b) la sous-représentation du patrimoine culturel des minorités ethniques vivant au Kirghizstan ; et (c) la nécessité de moderniser le mécanisme d’enregistrement des expressions du patrimoine vivant de l’inventaire national de l’État. Le projet devrait faciliter la transmission du PCI aux jeunes générations, favoriser un sentiment de reconnaissance, d’inclusion et d’appartenance des groupes ethniques dungan et ouïghour, promouvoir la cohésion sociale, le respect mutuel et la compréhension entre les différents groupes ethniques, et renforcer les partenariats entre les parties prenantes du PCI, notamment les communautés, les structures étatiques et les organisations non gouvernementales.

  1. Prend également note en outre que cette aide concerne l’appui à projet mis en œuvre au niveau national, conformément à l’article 20 (c) de la Convention, et qu’elle prend la forme de l’octroi d’un don, conformément à l’article 21 (g) de la Convention ;
  2. Prend également note que le Kirghizistan a demandé une allocation d’un montant de 99 963 dollars des États-Unis au Fonds du patrimoine culturel immatériel pour la mise en œuvre de ce projet ;
  3. Décide que d’après les informations contenues dans le dossier n  02007, la demande satisfait aux critères d’octroi de l’assistance internationale énoncés aux paragraphes 10 et 12 des Directives opérationnelles comme suit :

Critère A.1 : Le projet a été conçu à l’initiative des communautés concernées. Les membres de la communauté et les praticiens sont les principaux experts et partenaires de l’agence de mise en œuvre. Le projet met l’accent sur le rôle central et actif des communautés tout au long de sa mise en œuvre, de la planification à l’évaluation, au contrôle et au suivi.

Critère A.2 : Le budget est bien pensé et structuré pour soutenir les différentes composantes du projet. Le montant global de l’aide demandée semble approprié au regard des objectifs et de la portée du projet.

Critère A.3 : Les activités proposées sont cohérentes et bien planifiées en matière d’objectifs et de résultats attendus du projet. Le plan d’activités s’articule autour de deux composantes principales : (a) la numérisation des précédents inventaires du patrimoine culturel immatériel sur une plate-forme numérique multimédia interactive ; et (b) l’élaboration du premier inventaire communautaire des groupes ethniques dungan et ouïghour. En outre, la séquence des activités proposées est logique, et le calendrier proposé est compatible avec l’obtention des résultats escomptés du projet.

Critère A.4 : Les résultats du projet devraient perdurer au-delà de la fin du projet. La plateforme numérique sera intégrée dans la base de données de l’État, dans les musées régionaux et dans les programmes du système éducatif formel. Le Centre de recherche culturelle Aigine, la Commission nationale du Kirghizstan et le ministère de la Culture, de l’information, des sports et de la politique de la jeunesse de la République kirghize se chargeront conjointement d’assurer le soutien technique et administratif, ainsi que la viabilité et la durabilité de la plateforme numérique à l’issue du projet.

Critère A.5 : L’État partie soumissionnaire contribuera à hauteur de 15 pour cent et les autres partenaires contribueront à hauteur de 17 pour cent supplémentaires du montant total du budget du projet (145 995 dollars des États-Unis). Par conséquent, l’assistance internationale est demandée au Fonds du patrimoine culturel immatériel pour les 68 pour cent restants du montant total du budget du projet.

Critère A.6 : Le projet met l’accent sur le développement de la capacité des communautés à renforcer la pratique des éléments du patrimoine culturel immatériel identifiés dans la proposition. La plateforme numérique multimédia interactive renforcera les capacités des ONG et des communautés travaillant dans le domaine du patrimoine culturel immatériel kirghize et les sensibilisera au patrimoine vivant des Dungans et des Ouïghour. La plateforme initiera et encouragera les échanges entre les communautés, les groupes et les individus.

Critère A.7 : Le Kirghizistan a bénéficié de l’assistance internationale du Fonds pour le patrimoine culturel immatériel pour un projet achevé intitulé « Sauvegarde des pratiques et des rituels rares liés aux sites sacrés au Kirghizistan : préparation d’un inventaire et de mesures de sauvegarde » (dossier n  01423, 2018-2020, 99 950 dollars des États-Unis).

Paragraphe 10(a) : Le projet a une portée locale et vise à renforcer la coopération entre les organisations culturelles locales et les musées, entre autres.

Paragraphe 10(b) : Le projet devrait contribuer à la sauvegarde du patrimoine vivant des autres groupes ethniques du Kirghizstan.

  1. Approuve la demande d’assistance internationale du Kirghizstan pour le projet intitulé Voyage numérique vers le patrimoine culturel immatériel du Kirghizstan et accorde un montant de 99 963 dollars des États-Unis à l’État partie à cette fin ;
  2. Demande au Secrétariat de se mettre d’accord avec l’État partie demandeur sur les détails techniques de l’assistance, en accordant une attention particulière à ce que le budget et le plan de travail détaillé des activités à couvrir par le Fonds du patrimoine culturel immatériel soient suffisamment précis pour justifier les dépenses ;
  3. Invite l’État partie à utiliser le formulaire ICH-04-Rapport pour rendre compte de l’utilisation de l’assistance accordée.

Top