Les fêtes de l'hiver, le carnaval de Podence

Votre navigateur n'est pas supporté par cette application. Merci d'utiliser des versions récentes de navigateurs tels que Google Chrome, Firefox, Edge ou Safara pour accéder aux interfaces 'Dive'.

Inscrit en 2019 (14.COM) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité

© Village Boy & Blaster Image Works, 2018

Le carnaval de Podence, fête de la fin de l’hiver, est une pratique sociale qui servait initialement de rite de passage pour les hommes. Désormais ouvert aux femmes et aux enfants, il s’est adapté au contexte contemporain. Cette fête marque la fin de l’hiver et l’arrivée du printemps. Elle se déroule pendant trois jours dans les rues du village et dans les maisons des voisins qui se rendent visite. À cette occasion, les caretos (personnages masqués traditionnels) dansent autour des femmes en se déhanchant au son des sonnailles. Probablement liée à d’anciens rites de fertilité, cette danse est pratiquée par des personnes masquées qui peuvent ainsi interagir avec d’autres sans être reconnues. Les caretos portent des masques en fer blanc ou en cuir, des costumes recouverts de franges de laine colorées et des petites cloches. Lors d’une représentation théâtrale le lundi soir, un groupe d’hommes lit une liste fictive de couples fiancés, en se moquant d’eux pour divertir et faire rire l’assistance. Quand arrive Mardi gras, plusieurs habitants se déguisent en « matrafonas », personnages masqués des carnavals ruraux. Le mardi après-midi, une grande marionnette est brûlée. Le groupe de caretos se rend alors chez des parents et des amis. La participation à la fête commence dès l’enfance. Les activités organisées par l’Association du groupe de caretos ont multiplié les occasions de transmission.

Making a Careto of Podence costume
Making a tinplate mask painted in red for a Careto of Podence
Dressing up Caretos costumes
A group of young girls in Caretos costumes in the Carnival of Podence
Caretos are invited to taste the homemade wine of those who still produce it in the village
Some people also dress as 'Matrafonas' in the Carnival of Podence
During Carnival a theatrical play also takes place, in which fictional engagments between the single men and women of Podence are announced
A Careto embraces and dances around a young woman, the most characterisc performative behaviour of this masquerade costum of the Carnival of Podence
The caretos take to the streets on Fat Sunday and Shrove Tuesday, they jingle, shout and frighten, jumping and running frantically around the village streets
Conviviality amongst neighbours and families plays a big part in Carnival of Podence. The Caretos are welcome to enter every house of the village on Shrove Tuesday evening
Top